Scrutin présidentielle du 29 juillet : Ces localités qui n’ont pas voté

17

Selon le Pôle d’observation citoyenne du Mali (Pocim), le processus de vote a été perturbé dans une quinzaine de localités dont Youwarou, Niafunké, Djenné et certaines communes de Goundam.

Le 1er tour de l’élection du président de la République s’est tenu le dimanche 29 juillet 2018 sur l’ensemble du territoire national. En général, les opérations électorales se sont déroulées dans des conditions acceptables dans la majeure partie des circonscriptions couvertes par les observateurs du Pocim.

Cependant, précise le Pocim, des incidents majeurs ont été relevés dans certaines localités du Centre et du Nord, notamment : le saccage des matériels électoraux à Youwarou et à Sahou Arassane dans le cercle de Niafunké.

Le scrutin n’est pas tenu à Ouro Antari et à Sa dans le cercle de Youwarou, Derari dans le cercle de Djenné, dans tous les villages de la Commune de Diafarabé (sauf Diafarabé ville), Kikara, Nokara et Kéréna dans le cercle de Douentza, Dianké et Koumeira dans le cercle de Niafunké, dans certaines communes du cercle de Goundam.

Les menaces sur les observateurs par des hommes armés dans les localités de Doual et Diardé dans la région de Taoudéni, à 15 km de Tombouctou, ont été constatées. Ainsi que l’incendie du matériel électoral à Goundaka dans le cercle de Bandiagara. Dans la Commune de Gabéro (cercle de Gao), le scrutin ne s’est pas tenu.

Le taux de participation dans les zones couvertes par le Pocim, suivant les données partielles reçues à la clôture sur la plateforme, est d’environ 26 %. Toutefois, ce pourcentage est susceptible d’évoluer, a indiqué un communiqué signé par le président du Pocim, Ibrahima Sangho.

Le Pocim a noté des perturbations sur l’Internet et les réseaux sociaux, affectant la qualité de la communication.

Bréhima Sogoba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here