Présidentielle 2018: La COCEM fait le point de l’opération

5

La Coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali en partenariat avec l’Institut national démocratique (NDI) a organisé hier une conférence de presse à l’hôtel Maeva pour donner un premier  bilan du 1er tour de l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. Cette conférence de presse a permis à la Coalition pour l’observation citoyenne et son partenaire de faire le point des observations faites à l’occasion de la présidentielle du dimanche dernier.

Pour la représentante de la Coalition, Mme Maïga Fatoumata S. Dicko, « 96% des bureaux de vote ont ouvert à l’heure, 4 pourcent des bureaux observés ont ouvert entre 8h15 et 9h30 ». Et d’ajouter que les agents électoraux déployés par la Cocem étaient présents à l’ouverture de 87% des bureaux  de vote.  «  Dans l’ensemble, le vote s’est bien déroulé et les procédures de vote ont été bien respectées dans les bureaux observés au regard des données recueillies par les observateurs et observatrices et traitées par la Cocem », s’est réjouie Mme Maïga.

Comme tous les observateurs du scrutin présidentiel, la Cocem est revenue sur  la sécurisation de l’opération de vote. Selon elle, des incidents ont été signalés dans certaines zones du centre et nord du pays notamment dans le cercle de Niafunké. C’est pourquoi la coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali recommande aux autorités compétentes à publier une liste précise de la situation des bureaux de votes n’ayant pas ouvert et des bureaux de votes ayant fermé au cours de la journée du 29 juillet 2018 ».

Notons que la coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali est une plateforme d’Organisation nationales de la société civile mise en place pour promouvoir la démocratie.

 Bintou Touré (stagiaire)

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here