Pour soutenir la réalisation d’une super fosse à Gounkoto : Le Mali accorde une réduction de 50 % des impôts sur les sociétés à Randgold pour les quatre prochaines années

21

La Direction générale de la société Randgold était face à la presse le mercredi 1er août dans la salle de conférence de l’hôtel Shératon pour faire le point de leur activité au Mali. Placée sous l’égide du directeur exécutif, MarK Bristow, cette cérémonie était couplée à la remise de dons à certaines structures.

 

La durée de vie de la mine d’or de Gounkoto se rallonge car le gouvernement du Mali a accepté d’accorder à Gounkoto Randgold une réduction de 50 % d’impôts sur ses sociétés pour les quatre prochaines années. Cela pour soutenir la réalisation d’une super fosse qui sera l’une des plus grandes mines d’or à ciel ouvert d’Afrique.

Cet accord, explique le directeur Exécutif de la Société, MarK Bristow, est une concession en vertu de la première convention minière de le Gounkoto qui a donné droit à la mine de demander des exonérations fiscales supplémentaires au cas où elle ferait des investissements supplémentaires. A ce titre, la mine verra sa vie prolongée de cinq ans.  La super fosse apportera une contribution significative au plan décennal du complexe minier de Loulo-Gounkoto, qui prévoit une production rentable de plus de 600 000 onces par an au prix de l’or estimé à 1000 dollars l’once. Ce qui permettra d’augmenter le revenu de l’Etat de plus 100% par rapport à l’étude de faisabilité initiale de la mine de Gounkoto achevée en 2009.

D’après M. Bristow, cet accord était une étape importante dans le partenariat mutuellement enrichissant entre la société et Mali. « Depuis plus de vingt ans, déclare-t-il, ce partenariat nous a permis de reprendre Syama, de développer Morila et de faire Loulo-Gounkoto l’une des plus grandes mines d’or au monde. » Durant cette période, les opérations de la société ont contribué à hauteur de 5,9 milliards de FCFA à l’économie malienne sous forme d’impôts, de redevances, de dividendes, de salaires et de paiement aux fournisseurs locaux. Le gouvernement malien a reçu 2,5 milliards de ce montant représentant plus de 60% du revenu net généré par les mines. Depuis 2011, les opérations de Randgold ont contribué à environ 6% du PIB.

Pour sa part, le directeur des opérations en Afrique de l’Ouest, Chaka Berthé, a affirmé que la société Randgold a de bel avenir devant elle au Mali, dans la mesure où elle dispose de 10 années de réserves prouvées. Avant de conclure, M. Berthé a déclaré que l’or brille pour la population. Car poursuit-il, la société emploie plus de 5000 personnes. Ce qui fait d’elle le 2e  plus gros employeur  du pays après l’Etat.

La cérémonie a pris fin par la remise de dons d’une valeur de 105 945 000 francs CFA à certaines structures comme l’Amaldem, le CHU Gabriel Touré, SOS Village Enfant de Sanakoroba et bien d’autres.

Abdrahamane Sissoko

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here