Le candidat Modibo Sidibé après la proclamation des résultats du 1er tour : « Les innombrables irrégularités qui ont émaillé cette élection ne peuvent être acceptées »

3

Déclaration du Candidat Modibo SIDIBE sur les résultats du scrutin présidentiel du 29 juillet 2018 Vendredi 03 Août 2018 au Siège des FARE/NPP

Chères Concitoyennes et Chers Concitoyens,
Vous êtes allés aux urnes le dimanche 29 juillet 2018 pour l'élection du futur président de la république du Mali. Les résultats provisoires ont été annoncés ce jeudi 02 Aout 2018.
Ces résultats ne reflètent pas les efforts déployés sur le terrain par nos militants, nos sympathisants et le peuple Malien qui exprime depuis plusieurs années maintenant leur soif d'alternance et de renouveau.
Nous avons affirmé notre volonté d'aller à cette élection présidentielle tout en sachant qu'elle ne serait pas parfaite au regard de la situation sécuritaire, mais le souci de préserver la République et la démocratie et la nécessité d’une sortie de crise endogène et durable nous ont amené à exiger une élection à date et acceptable, devant traduire la volonté authentique exprimée par le Peuple malien.
Les innombrables irrégularités qui ont émaillé cette élection ne peuvent être acceptées dans une démocratie et traduisent un manque de respect pour notre peuple, une volonté délibéré de déposséder le Peuple de son choix. Quel outrage que de spolier le peuple son vote?
Le Nouveau Pôle Politique dont j'ai eu l'honneur de porter la candidature a choisi une voie, une seule, celle des valeurs ; celle de l'éthique dans la politique ; celle du progrès pour le pays ; et celle de reconstruire l’Etat et de rebâtir la Nation.
Cet engagement digne ne pourra être entamé par un quelconque score coupablement ridicule.
Ce score qui ne reflète en aucune manière notre action sur le terrain, ne nous découragera point car nous ne faisons pas de la politique pour se faire attribuer des notes, je dis bien des notes, mais pour conduire les dynamiques qui mènent au progrès et au bien-être de tous. Voilà le sens et l’essence de notre action politique.
Chères Concitoyennes et Chers Concitoyens,
A l’occasion des milliers de rencontres que nous avons eues ensemble, depuis de nombreuses années maintenant, alors que je sillonnais notre vaste pays, des villes aux villages, des campements aux hameaux, et auprès de la Diaspora malienne, vous écoutant longuement, patiemment me dire vos difficultés, vos problèmes et vos espoirs, j’ai échangé avec les jeunes et les femmes, les agriculteurs, les éleveurs et les artisans, les pêcheurs, les commerçants grossistes et détaillants, les industriels, les jeunes entrepreneurs, les étudiants, les travailleurs et les sans-emplois, les parents d’élèves et les agents de l’Etat, les notabilités coutumières et religieuses.
Au cours de ces rencontres citoyennes, nous avons convenu qu’en raison de l’extrême gravité de la situation sécuritaire et d’une situation sociale des plus précaires, « Mali horizon 2030 » offre de vraies perspectives de stabilisation structurelle de notre pays, en cela qu’il ambitionne de bâtir un Etat fort et stratège, une économie solide et compétitive et une nation solidaire et responsable.
Vous vous êtes engagés, mobilisés afin qu’à l’issue de cette élection l’alternance devienne une réalité et que notre projet de société soit mis en œuvre.
Chères Concitoyennes et Chers Concitoyens,
Face aux résultats provisoires proclamés par le ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, je comprends votre frustration, j’entends votre indignation et votre rejet du score qui nous a été attribué.
Je partage votre frustration et votre indignation. Mais aujourd’hui, mon propos n’est pas de m’éterniser sur les chiffres dont on nous crédite.
Ce qui, à mes yeux est de loin le plus important, c’est de reconnaître et de saluer votre engagement et votre abnégation face à cette élection qui vient de nous montrer, que les grandes et nobles ambitions sont souvent synonymes de frustrations, de difficultés, de sacrifices parfois incompris, mais qu’elles vous placent à n’en point douter dans le sens de l’Histoire.
Le citoyen nouveau, que nous appelons de nos vœux, naîtra de notre engagement ferme à travailler au renouveau de notre démocratie.
Les graines d’un renouveau démocratique où les idées et les principes ne seront plus sacrifiés sur l’autel des puissances de l’argent, ont été semées. Nous nous sommes vaillamment battus avec pour seules armes la force de nos idées et notre volonté de changement !

En effet, comment demander à nos populations des efforts soutenus pour l’émergence de notre nation si, ceux qui aspirent à les représenter préfèrent emprunter les raccourcis et les chemins détournés de l’argent facile et de l’achat de consciences, plutôt que les sentiers du labeur, de la sueur et de la lutte transparente des idées.

Voilà pourquoi, mes chers concitoyens, il nous faut poursuivre l’effort et, par l’exemple et par l’action, convaincre de la pertinence de la voie que nous avons choisie.

Je remercie mon équipe pour la campagne citoyenne et innovante. Mes remerciements et mes félicitations vont au Nouveau Pôle Politique (NPP), Forces Alternative pour le Renouveau et l’Emergence (FARE), Groupe d’Appui et de Réflexion (GAR), aux militants et sympathisants des mouvements et associations ainsi qu’à tous ceux et celles qui dans l’anonymat m’ont apporté leur soutien.

Ma sincère reconnaissance à l’ensemble des catégories socio professionnelles qui m’ont accompagné durant toute cette belle aventure humaine ainsi qu’à tous ceux qui dans le secret de l'isoloir ont voté pour moi.

D'autres échéances et d'autres combats politiques nous attendent et nous devons rester unis et solidaires dans l’action pour jouer pleinement notre rôle dans la construction d’un Mali juste, fort et solidaire que nous prônons pour le bien des générations présentes et futures.

Parce que la République et la Démocratie ne sauraient se résumer à une manipulation permanente de la volonté du peuple et à de vains appels à la stabilité et au respect du processus, que nous contestons vigoureusement la sincérité des résultats provisoires de ce scrutin et restons mobilisés pour les combats futurs.

Que Dieu bénisse le Mali

----------------------------------------------------------

Présidentielle 2018

Le Candidat Aliou Diallo invite ses soutiens à rester soudés et mobilisés dans la perspective de la bataille juridique

Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo

Direction de la Communication

Communiqué de presse: Démenti des informations relatives à la Direction de campagne et à la position du Candidat Aliou Diallo

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo apporte un démenti ferme et catégorique aux informations mensongères faisant état du départ de l'un des directeurs de campagne dans le camp d'un candidat à l'élection présidentielle. Les Honorables Amadou Thiam et Moussa Oumar Diawara demeurent pleinement en fonction.

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo tient également à rappeler que la question d'un éventuel soutien à l'un ou l'autre des candidats désigné provisoirement pour concourir à un second tour ne se pose pas dans la mesure où Aliou Diallo travaille à introduire des recours juridiques portant sur les résultats proclamés le 2 Août 2018.

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo sait d'ores et déjà que des individus malintentionnés sont à l'œuvre dans le seul et unique but de semer le doute à un moment crucial dans la lutte contre la fraude et les pratiques électorales déloyales qui ont eu court durant les opérations de vote et de dépouillement du 29 Juillet 2018.

La Direction de campagne du Candidat Aliou Diallo invite l'ensemble des soutiens du Candidat à rester soudés et mobilisés dans la perspective de la bataille juridique devant permettre de rétablir le camp de la nouvelle indépendance dans ses droits légitimes.

Bamako, le 03 Août 2018

La Direction de la Communication

---------------------------------------------------------------------

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here