En un mot : Des candidats menacés par leurs militants

7

Après le 1er tour du scrutin présidentiel, le jeu des négociations bat son plein du côté des candidats malheureux. Et le Premier ministre est à la manœuvre et a déjà rencontré différents protagonistes pour un soutien au président sortant. Pour l’instant, Djénébou Ndiaye, seule candidate, avec ses 11.000 voix soit un score de 0,36% des suffrages exprimés, a appelé à voter IBK qui devrait bénéficier d’autres ralliements après les résultats définitifs.

Il s’agirait notamment de Harouna Sangaré et de Modibo Koné dont les militants sont vent debout pour faire barrage à des velléités constatées parmi eux de rejoindre le camp d’IBK. A l’image de nombreuses organisations de soutien à Cheick Modibo Diarra, ils ne veulent pas du tout entendre parler d’une alliance quelconque avec la majorité présidentielle sortante.

En tout cas, on est très loin de 2013 où la plupart des candidats se bousculaient à Sébénikoro avant même la proclamation des résultats définitifs du 1er tour par la Cour constitutionnelle.

DAK

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here