Internet : Réseaux sociaux, espaces de détente et de problèmes

6

Pour Ismaël Dembélé, étudiante à Université catholique d’Afrique de l’Ouest (UCAO) à Hamdallaye, les réseaux sociaux, «c’est un moyen de communication, de partage de photos, vidéos, d’information personnel professionnel ou même de rencontre qui permet de rencontrer le monde intérieur ou extérieur à un seul clic ». Ces réseaux qui occupent une place de choix dans la vie actuelle, permettant de créer des liens solides, sont devenus des espaces dont on ne peut plus se passer.

Trop fan des réseaux sociaux, Ismaël trouve beaucoup d’avantages à ces moyens de communication. « Il y a Facebook, WhatsApp, Myspace, Snapchat, Twitter, Badoo et j’en passe. Plus remarquables et intéressants, c’est un moyen de publicité pour les célébrités professionnelles, et même personnels vu que ça regroupe des milliards de personnes, ça crée de l’emploi à travers les publicités sponsorisé, pour les activités, et les petits entreprises y font recours ici au Mali», affirme-t-il.

Ismaël n’oublie pas non plus que les réseaux sociaux ont des inconvénients qui dépassent de loin les avantages. « Les femmes qui sont à la recherche des hommes Blancs ou des hommes Noirs cherchant des femmes Blanches font face à des réseaux d’arnaques, des faux profils. Les données indésirables sont nombreuses; les fake news, l’intoxication des actualités font qu’on n’est pas informé au Mali», affirme Ismaël.

Pour lui, le désordre causé par les réseaux sociaux fait ravage dans les foyers en provoquant des confits. «Je n’ai pas vu des cas de divorce, mais des conflits très fréquents, les jeunes ont pris gout pour draguer, ça pourrais tomber sur les femmes mariées. Exemple, maintenant en Côte d’Ivoire il y a une page qui fait désoler tout le monde, un réseau de prostitution en ligne, par une certaine BB folita qui parle ou publie ces actes avec ses clients qui a mal tourné récemment », raconte Ismaël.

Selon Salim Camara, élève de la terminale au lycée Beydi Konandji ACI 2000, les réseaux sociaux ont beaucoup d’avantage. «Je connais beaucoup de gens qui se sont rencontrés sur les réseaux sociaux, ils se sont mariés et ont eu beaucoup d’enfants. Ça a été une opportunité pour d’autres de voyager à travers le monde», explique-t-il.

Au Mali, plusieurs personnalités publiques ont été victimes de dérapages sur les réseaux sociaux ces dernières années. « Il y a certaines personnes qui postent des photos de gens nus sans chercher à savoir ce que ça pourrait causer. Je prends l’exemple sur le rappeur MEMO ALL STAR ; si ce n’était pas les réseaux sociaux, on n’allait jamais voir sa vidéo pornographique. Et cette publication a vraiment joué sur sa carrière musicale», indique Salim.

Tout le monde n’est pas pessimiste au sujet des réseaux sociaux qui constituent une merveille de l’avancée technologique. KadiatouTacko Sidibé, sagefemme à Faladiè, trouve que les réseaux sociaux sont un monde à part, permettant de réunir les gens sur un espace virtuel. « Mais certaines personnes se font arnaquer à travers leurs publications, car pour elles les réseaux sociaux sont comme la vie réelle », soutient-elle

Mariam Diawara (stagiaire )

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here