2e tour de l’élection présidentielle de ce dimanche 12 août : IBK demande au peuple Malien de l’accompagner pour parachever ce qui a été entamé

20

Vous avez été nombreux à vous rendre aux urnes pour participer à l’élection présidentielle dont le premier tour s’est tenu le dimanche 29 juillet 2018. Le scrutin s’est déroulé dans le calme et la sérénité sur une grande partie du territoire nationale, ainsi qu’à l’extérieur du pays, et je m’en réjouis. C’est l’introduction de la déclaration d’Ibrahim Boubacar Keita, candidat à sa propre succession pour un second mandat, après le résultat provisoire du scrutin du 29 juillet donné le jeudi 02 août par le Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, dans lequel il a obtenu 41,42% contre son rival 17,80%. Ce qui fait que le second tour de cette élection présidentielle est prévu ce dimanche 12 août afin de départager les candidats.

Cette déclaration du candidat-président Ibrahim Boubacar Keita s’est faite le vendredi 03 août 2018, dans son QG de campagne électorale à l’Aci 2000. C’était en présence de l’ensemble des présidents de l’alliance ‘’Ensemble pour le Mali’’ (EPM) ; des militants, militantes et des sympathisants de son parti Rassemblement pour le Mali (RPM). Arrivé vers 17h habillé en boubou blanc, le candidat IBK souriant a salué les membres du directoire de campagne électorale. Au pupitre a félicité le gouvernement pour sa grande maitrise du processus électoral, en toute transparence, comme l’a salué la communauté internationale. « Je remercie les partenaires et amis du Mali qui nous ont accompagné, sans ménager leurs efforts, pour réussir ce pari qui n’était pas gagné d’avance », a déclaré le candidat IBK et de dire que la bonne tenue de cette élection donne tort à ceux qui prédisaient le pire. Il a déploré les incidents survenus dans certaines localités du pays, qui ont empêché certains de nos compatriotes d’accomplir leur devoir citoyen. Avant de demander au gouvernement de tout mettre en œuvre pour que la vigilance soit accrue, avec l’appui et l’engagement des partenaires.

Un nouveau projet pour un avenir radieux

A ses dires, l’enjeu de la campagne présidentielle était pour lui, devant les maliens et les maliennes du pays et de l’extérieur, de soumettre son bilan, le résultat de la confiance qu’ils lui avaient témoigné en le portant à la tête du Mali 5 ans auparavant. « Ce bilan démontre 5 ans plus tard, dans un contexte particulièrement difficile, que notre Maliba avance. Nous avons rebâti les fondations de la maison Mali », a-t-il estimé. A l’en croire, il s’agissait pour lui de proposer au peuple malien son projet pour un Maliba qui ira encore plus loin. « Je vous ai proposé un nouveau projet pour consolider nos acquis, amplifier nos réussites, et rectifier les manques, afin de donner à chacun d’entre vous, à chaque Malienne et à chaque Malien, un avenir radieux », a-t-il indiqué. Et de faire savoir que son projet a été entendu vu les résultats provisoires qui le porte largement en tête du premier tour, avec plus de 41% des voix. Selon lui, cette victoire est une belle victoire de l’ensemble de tous ceux qui ont voté pour lui afin de faire avancer le Mali plus loin.

Le scrutin du 29 juillet a donné des leçons aux politiciens

« Pendant ce scrutin, vous avez aussi donné une leçon politique à l’ensemble de ceux qui servent ou aspirent à servir notre pays. Vous nous avez dit que servir ou aspirer à servir le Mali exige au lieu de la vulgarité, l’humilité ; au lieu de l’opportunisme, la loyauté. En lieu et place des promesses irréalistes, l’effort, le sérieux, le travail. En lieu et place de la calomnie, la vérité », a-t-il analysé. A entendre le candidat IBK, cette leçon l’oblige personnellement et le place sur l’orbite. « Lors du second tour qui se tiendra le 12 août, il nous faudra donc amplifier cet élan et confirmer le choix de la paix et du progrès », a-t-il souligné. « Pour cela, nous devrons une nouvelle fois aller convaincre. Expliquer et démontrer, auprès de tous ceux qui doutent encore, que nous sommes le meilleur choix pour le Mali », a-t-il assené.

Un mandat de la conquête, de la modernisation et de la transformation

« Je vous demande de m’accompagner, Maliennes, Maliens, pour finir ce que nous avons commencé. Je vous demande de m’accompagner pour faire réussir notre jeunesse et nos talents ; pour donner aux hommes de ce pays le pouvoir de protéger et donner des perspectives à leurs familles ; pour donner à nos femmes plus de libertés et d’opportunités ; pour apporter à nos paysans encore plus de ressources pour notre révolution agricole ; pour donner à nos industriels et à nos entrepreneurs les moyens de créer un secteur privé fort ; pour parachever la réconciliation nationale ; pour continuer à doter nos forces armées des moyens nécessaires à la sécurisation de notre pays », a déclaré IBK ovationné par des militants et d’avancer que cet accompagnement permettra de continuer à apporter des solutions aux défis par l’action, le travail, l’éthique. « Je vous demande de m’accompagner! J’ai besoin de vous pour faire du prochain mandat, le mandat de la conquête, de la modernisation et de la transformation », a-t-il insisté.

B. KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here