1er tour de la présidentielle : Le bureau de Chorfa du district de Bamako invite les candidats à accepter les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle

0

Mohamed Moufa Haïdara, président du bureau de Chorfa du district de Bamako, a animé le lundi 6 août  dernier à la Maison de la presse, un point de presse pour inviter les candidats à l’élection présidentielle du 29 juillet dernier à accepter les résultats qui seront proclamés par la Cour constitutionnelle et cela pour l’intérêt supérieur du Mali.

Pour la circonstance, le président du bureau de Chorfa du district de Bamako, Mohamed Moufa Haidara, était accompagné par Balamine Haidara, imam de la mosquée de Dravéla, de l’Honorable Mohamed Ould Mataly, députe dans la région de Tombouctou, des membres de sa famille, ainsi que de plusieurs leaders religieux du pays.

Les résultats provisoires du premier tour de l’élection présidentielle du 29 juillet ont été proclamés le jeudi 3 août dernier par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Plusieurs candidats ont rejeté lesdits résultats en déposant de recours auprès de la Cour constitutionnelle. Depuis lors, tous les yeux sont braqués sur ladite Cour qui doit proclamer les résultats définitifs du scrutin. Pour appeler les candidats à accepter les résultats définitifs qui seront proclamés par la Cour constitutionnelle, le bureau Chorfa du district de Bamako a organisé ce point de presse.

Selon le président du Chorfa, malgré les difficultés que le pays traverse en ce moment, le président de la République et son gouvernement ont tout mis en œuvre pour que le premier tour de l’élection présidentielle du 29 juillet dernier puisse se tenir dans la majeure partie du pays. Mais avec tous ses efforts, il y a des individus qu’ils veulent profiter de ce scrutin pour déstabiliser le Mali. “Avant, des individus avaient dit que l’élection ne pouvait se tenir. Mais avec les efforts du gouvernement, l’élection a pu se tenir dans la majeure partie du pays. Maintenant, ils veulent faire croire à la population, ainsi qu’à la communauté internationale que cette élection est entachée de fraudes venant du camp du président sortant. Certains candidats ont déjà contesté les résultats provisoires proclamés par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Aujourd’hui, nous les soupçonnons d’attendre les résultats définitifs de la Cour constitutionnelle pour mettre le pays dans une autre crise postélectorale, chose que les Maliens n’accepteront pas. Pour la stabilité de notre chère patrie, nous demandons aux candidats d’accepter les résultats définitifs qui seront proclamés par la Cour constitutionnelle et cela pour l’intérêt supérieur du Mali”, a-t-il précisé, avant de demander aux Maliennes et aux Maliens de faire confiance à leurs institutions et de ne pas tomber dans l’ignorance. Il a conclu ses propos en remerciant le Premier ministre et les membres de gouvernement pour la bonne tenue de l’élection. “Depuis que la démocratie est venue dans notre pays, nous n’avons jamais eu une élection si transparente et crédible comme cette année”, a-t-il ajouté.

M. TRAORE

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here