Déclaration du candidat Soumaïla Cissé face à la presse et aux militants, ce matin, vendredi 10 aout 2018 à son QG de campagne

13

Mes chers compatriotes ;

Je voudrais tout d’abord et surtout vous remercier très sincèrement pour m’avoir permis d’être, en votre nom et par votre espoir, au second tour de l’élection présidentielle. C’est pour moi un immense honneur et une vraie responsabilité de demander encore vos suffrages pour réaliser, ensemble, le rêve et le destin que je nourris pour notre cher pays le Mali.

Je n’ai pas besoin de revenir encore sur les graves et multiples irrégularités du 1er tour qui dans plusieurs localités du Nord du pays peuvent être qualifiées de banditisme politique et d’atteintes criminelles aux droits et à la dignité de la personne humaine. Un jour, toute la vérité éclatera aux yeux des maliens et des maliennes. Elle sera alors la honte de ceux qui ont les mains sales de fraude et de corruption.

Malgré cette triste réalité, après une large consultation avec tous ceux qui nous soutiennent, j’ai décidé en tant que républicain et démocrate, d’aller au second tour de l’élection présidentielle ce dimanche prochain.

Ce faisant, je fonde l’espoir sur le fait que contrairement à une propagande orchestrée avec perversité, vous avez encore et plus que jamais entre vos mains toutes les clés de notre avenir commun.

En effet, malgré les multiples obstacles si vous vous mobilisez, le second tour de l’élection présidentielle peut encore nous permettre de gagner ! Tout dépend de vous !

Environ 60 % des Maliens ayant rejeté la gestion actuelle, malgré le bourrage des urnes, et l’achat des consciences, oui, cette nouvelle élection, avec les compteurs remis à zéro, vous permettra de choisir l’Alternance que nous vous proposons. Et que vous réclamez depuis si longtemps !

Retenez que plus 4,5 millions de Maliens n’ont pas voté et que si nous ajoutons à cela les 2 millions qui ont voté contre le président sortant, nous pouvons retenir que 6,5 millions d’électeurs ont une défiance vis à vis de la gestion actuelle.

Mes chers compatriotes ;

Au cours de cette campagne, tout a été dit sur la situation actuelle de notre pays et sur les menaces graves qui pèsent sur notre existence même en tant que nation souveraine et respectée.

Cette situation, vous la connaissez et la subissez suffisamment. Inutile de vous la décrire à nouveau.
Aujourd’hui, chacun d’entre nous et chacune d’entre nous doit prendre conscience de ce que nous sommes devant un choix majeur, et donc clair qui engage notre avenir proche et celui de nos enfants.

Continuer sur la voie qu’ont empruntée ceux qui avaient la lourde responsabilité de présider aux destinées de notre pays nous précipiterait davantage vers le chaos et l’abîme, toutes choses que je ne puis me résoudre à accepter en votre nom !

C’est pourquoi, je vous propose de vous engager avec moi pour reconstruire le tissu social de notre nation déchirée, rebâtir l’État sur des bases justes et solidaires afin d’engager résolument notre cher pays le Mali sur la voie du redressement. De la stabilité et de la paix.

Je me donne donc 5 années pour reconstruire, développer et apaiser notre Mali et préparer les générations nouvelles à y participer, avec leur talent et leur esprit citoyen.
Les voies et moyens d’y parvenir sont clairement détaillés et argumentés dans mon programme que je m’engage à mettre en œuvre intégralement si vous m’honorez de votre confiance.

J’en appelle donc à une mobilisation massive de toutes et tous pour rendre possible ce pari sur l’avenir. Le dimanche 12 aout, pas une voix ne doit donc nous manquer.
Ceux et celles qui ont voté pour moi au premier tour, ceux et celles qui ont voté pour les candidats qui ont décidé de me soutenir au second tour, ceux et celles qui ont voté contre le président sortant, ceux et celles qui pour une raison ou une autre n’ont pas pris part au vote lors du 1er tour, je vous engage toutes et tous à vous mobiliser ce dimanche prochain pour assurer une victoire éclatante au projet de l’Alternance que j’incarne désormais, en votre nom !

C’est le lieu de remercier tous les candidats et tous les partis politiques, les associations et les clubs de soutiens qui ont fait le choix de me soutenir dans ce noble combat.

Mes chers compatriotes ;

L’achat de conscience, la corruption et la fraude sont devenus le cancer de la démocratie malienne. Pour notre avenir immédiat, et pour celui des prochaines générations, je vous demande avec beaucoup d’insistance de les rejeter de toutes vos forces, en dépit des difficultés que vivent nombre d’entre vous.

C’est pourquoi, j’engagerai au plus tôt avec l’ensemble de la classe politique, une réforme profonde de notre gouvernance électorale, pour que notre pays puisse se féliciter demain d’avoir un système électoral digne des temps modernes, digne de notre histoire, digne de notre culture.

Seul un véritable changement de gouvernance pourra durablement améliorer vos conditions de vie et permettra de tracer l’avenir que nous voulons et dont nous pourrons être fiers.

Chers Compatriotes,

Notre pays est à présent devant un choix majeur : ou bien continuer sur le chemin actuel qui conduit à l’échec et au chaos, ou bien se redresser pour redevenir ce que le Mali a toujours été : un pays stable, libre, uni et fier.

Un pays debout qui agit. Un pays debout qui grandit !

Vive la République
Vive la Démocratie
Vive le Mali

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here