Programme des hôtes du serviteur des deux saintes mosquées : L’Ambassadeur Masaud Ali Alorabi reçoit le 2ème convoi des 15 invités du Roi Salman bin Abdul Aziz pour le Hadj

27

Après un premier groupe d’une vingtaine de personnalités maliennes invitées par le Serviteur des deux Saintes Mosquées, l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite, Son Excellence Masaud Ali Alorabi Alharthy, a reçu, mercredi dernier, le 2ème convoi composé de 15 fidèles musulmans prêts pour à accomplir le 5ème pilier de l’islam.  Cette cérémonie solennelle très modeste mais pleine de signification s’est déroulée dans la salle de réunion de l’Ambassade en présence du ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo, qui a saisi cette opportunité pour saluer les liens d’amitié entre le Mali et l’Arabie Saoudite. C’est en principe ce vendredi que ces pèlerins quitteront Bamako pour l’Arabie Saoudite.  Cette invitation s’inscrit dans le cadre du programme des hôtes du Roi Salman bin Abdul Aziz.

On ne cessera de dire que les relations entre la République du Mali et le Royaume d’Arabie Saoudite se portent aujourd’hui à merveille. Elles se sont renforcées davantage depuis l’avènement de son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta en 2013. La visite d’Etat très historique du chef de l’Etat en Arabie Saoudite en est la preuve. Sans oublier l’augmentation du quota des pèlerins maliens, qui est passé de 9 000 à plus de 13 000 pèlerins aujourd’hui.

Pour le Hadj, le Mali a bénéficié du plus grand nombre d’invités du Serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud d’Arabie Saoudite. Cela dénote surtout l’intérêt qu’il porte sur le Mali.

Après avoir reçu le 1er groupe d’une vingtaine de personnalités dont le ministre Commissaire à la Sécurité Alimentaire, Oumar Ibrahim Touré, ce fut le tour des invités du 2ème convoi d’être reçus, mercredi dernier par l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Mali, Son Excellence Masaud Ali Alorabi. Compte tenu de l’importance de cette cérémonie, le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo a tenu à être présent, malgré son agenda très chargé.

Parmi ces fidèles musulmans figurent le secrétaire général de l’Union des Ulémas d’Afrique, Dr Seydou Madibaba Sylla, le directeur de l’Ong Al Farouk, Ibrahim Kontao, le chef de département Master Arabe de l’université, Dr Haroun Maïga, le président de la Ligue des prédicateurs du Mali, Cheick Mohamed Traoré et Ag Albakaye (notable de Tombouctou). Sans oublier les lauréats du concours sur le pèlerinage, organisé par la Ligue d’Appel en Afrique à travers la Ligue des prédicateurs au Mali. Ils sont au total quatre lauréats. Il s’agit de Abdoulaye Fofana (Touba) Moussa Niambélé (Bamako) Bréhima Traoré (Sikasso) et Almadou Tidiane Coulibaly (Kayes).

Aux dires du diplomate saoudien, cette invitation s’inscrit dans le cadre du programme des hôtes du Serviteur des deux Saintes mosquées pour le Hadj 2018. Il s’agit de l’accomplissement des rites de la Oumra et du Hadj, la visite de la mosquée du Prophète (PSL) à Médine ainsi que la visite de certains sites historiques en Arabie Saoudite.

L’Ambassadeur Masaud Ali Alorabi Alharthy a profité de cette cérémonie pour remettre officiellement aux invités du Roi Salman leur billet d’avion ainsi que d’autres cadeaux comme la tenue rituelle. Cela afin qu’ils puissent effectuer le Hadj dans de meilleures conditions. Il s’est félicité de cette initiative prise par le Serviteur des deux Saintes mosquées, le Roi Salman bin Abdul Aziz Al-Saoud pour prendre en charge des personnalités et des leaders religieux dans les pays du monde, dans le cadre de ce programme des hôtes. “Cela témoigne de l’intérêt et du souci manifestés par le Roi Salman et son Altesse royale le Prince héritier Mohammed bin Salman bin Abdulaziz, Vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense pour servir les deux mosquées saintes, les pèlerins ainsi que les visiteurs. Ce qui constitue une marque d’intérêt à l’égard pour tout ce qui concerne les musulmans afin de leur permettre d’accomplir correctement les rites religieux”.

Cet évènement, précisera Son Excellence Masaud Ali Alorabi, “c’est une occasion pour promouvoir la communion entre musulmans de tous horizons, sans distinction de couleur, d’origine éthique, de langue afin d’atteindre les vrais sens de la fraternité et de l’unité islamiques, caractérisés par la tolérance et l’entente qui appelle à endiguer les divergences”.

L’occasion était également bonne pour le diplomate saoudien de faire un clin d’œil sur les relations exemplaires entre le Mali et l’Arabie Saoudite : “Les relations qui unissent les deux pays frères et le partenariat de coopération dans tous les domaines sont excellentes et historiques. Il s’agit des liens de fraternité islamique qui remontent au XIXè siècle dans le cadre de l’islam, religion du juste milieu, de l’amour, de la paix, de la justice, de la fraternité et de la coexistence avec les autres”. Il a ensuite félicité les responsables en charge du programme au sein du ministère des Affaires islamiques dirigé par Dr Abdul Malick bin Abdul Aziz Al Cheick en sa qualité de superviseur général pour de nombreux efforts déployés.

Pour conclure, l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite a prié Allah le Tout-Puissant pour qu’il bénisse le Serviteur des deux Saintes mosquées et Son Altesse Royale le Prince héritier, vice-président du Conseil des ministres et ministre de la Défense. Et qu’il les récompense pour ce qu’ils font au service de l’islam et les musulmans et pour les projets réalisés par le gouvernement saoudien dans les deux villes saintes, en l’occurrence la Mecque et Médine. Sans oublier les autres lieux saints à savoir Minah, Arafat et Mouzidelfah.

Au nom de l’ensemble des invités, le secrétaire général de l’Union des Ulémas d’Afrique, Dr Seydou Madibaba Sylla, a adressé ses sincères remerciements aux autorités saoudiennes, notamment au Roi Salman bin Abdul Aziz et Son Altesse royale le Prince héritier pour cette belle initiative en invitant les fidèles musulmans à faire le Hadj. Selon lui, c’est un geste d’une grande générosité de la part de Salman bin Abdulaziz Al Saoud envers ses frères et sœurs musulmans. “Je suis très heureux de vous accueillir en mon nom propre et celui des invités du Serviteur des deux Saintes mosquées pour la saison du Hadj 1439 H/ 2018 G. Ce deuxième convoi comprend 15 invités. Grâce à Allah, le Tout-Puissant nous avons été sélectionnés parmi les invités de cette année à effectuer les rituels du pèlerinage dans le cadre d’un soin particulier conformément à cet excellent programme des invités du Serviteur des deux Saintes mosquées. Ceci constitue un grand honneur que nous devons remercier Allah et tous ceux qui ont été un facteur de faciliter ce noble choix” dira le porte-parole des pèlerins.

Il a ensuite salué l’Ambassadeur Masaud Ali pour avoir mis tout en œuvre afin de faciliter ces invitations pour le pèlerinage à la Mecque que tous les musulmans souhaitent effectuer un jour dans sa vie.  ” Nous remercions sincèrement Son Excellence l’Ambassadeur du Serviteur des deux Saintes mosquées au Mali, Masaud bin Ali Al Oraby, pour ce choix, faisant du service des musulmans dans ce pays et le renforcement des relations historiques de fraternité entre ces deux pays.

Ces relations ont été consolidées sous la direction du Serviteur des deux saintes mosquées, le Roi Salman bin Abdul Aziz al-Saoud et Son Excellence le Président Ibrahim Boubacar Kéïta. A cette occasion, nous vous demandons Excellence l’Ambassadeur de transmettre nos remerciements et nos gratitudes au Serviteur des deux Saintes mosquées à la Mecque en demandant Allah, le Seigneur de bénir les deux pays dans la sécurité, la stabilité et le développement” a conclu Dr Seydou Sylla, non moins Recteur de l’Université du Sahel à Bamako.

Le Mali porte l’Arabie Saoudite dans son cœur

C’est avec une grande fierté que le ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Hass Diallo, a pris la parole pour d’abord saluer les liens d’amitié entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la République du Mali. Cette coopération qui date de plusieurs siècles, dira-t-il, s’est surtout renforcée ces 5 dernières années avec l’avènement du Président Ibrahim Boubacar Kéïta. Il a ensuite fait une mention spéciale à l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite au Mali pour son dynamisme et son désir en vue de renforcer les relations entre les deux pays.

S’agissant de l’invitation du Serviteur des deux Saintes mosquées, selon le ministre Thierno Hass Diallo, elle est devenue permanente et annuelle. En un mot, le Mali porte l’Arabie Saoudite dans son cœur” précisera-t-il.

S’adressant aux futurs pèlerins, le ministre les a invités à faire des prières. “Vous partez à la Mecque pour l’honneur du Mali. Priez pour que ce 2ème tour de l’élection présidentielle puisse se dérouler dans la quiétude, la paix et la stabilité. Je vous souhaite heureux pèlerinage ” a-t-il conclu.

La cérémonie a pris fin par la photo de famille avec le ministre Thierno Hass Diallo, l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite et les invités du Roi Salman bin. Cela en vue d’immortaliser l’événement.

A.B. HAÏDARA

 

Bientôt futur El Hadj !

Programme des hôtes du serviteur des deux saintes mosquées : L’Ambassadeur Masaud Ali Alorabi reçoit le 2ème convoi  des 15 invités du Roi Salman bin Abdul Aziz  pour le Hadj
Notre confrère ABH avec

L’accomplissement du pèlerinage, Hadj est une institution divine prescrite durant la sixième année de l’hégire. “Et à Dieu le devoir sur les êtres d’accomplir le pèlerinage de la demeure, pour quiconque en a les moyens. Quant à celui qui se rend ingrat, Dieu est certes au-delà des mondes” sourate 3, verset 97 du Saint Coran.  Elle constitue le 5ème pilier de l’islam, selon plusie11urs traditions. “L’islam, c’est l’attestation de foi qu’il n’y a rien de divin que Dieu et que Mohamed est un messager de Dieu, d’accomplir la prière, de s’acquitter de l’aumône purificatrice, de jeûner le mois de Ramadan et d’effectuer le pèlerinage à la demeure pour celui qui en a les moyens”.

Chaque musulman adulte, homme ou femme ayant des moyens financiers suffisants et une bonne aptitude physique, doit accomplir un pèlerinage à la Mecque au moins une fois dans sa vie. Les musulmans du monde entier se réunissent à la Mecque et reproduisent avec ferveur, unité et solidarité, les rites que le Prophète Muhammed avait accomplis lors de son dernier pèlerinage.

Par la Grâce de Dieu, je suis très heureux d’être parmi les fidèles musulmans pour accomplir le 5ème pilier de l’islam. Cela a été rendu possible par l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite, Son Excellence Masaud Ali Alorabi. Je tiens très sincèrement à lui adresser mes remerciements pour m’avoir donné cette chance de réaliser l’un de mes rêves de ma vie.

Cette année, l’Arabie Saoudite a permis à une cinquantaine de fidèles musulmans à effectuer le Hadj parmi lesquels figurent des personnalités, des leaders religieux, de la société civile ainsi que des hommes de médias.

C’est en principe ce samedi que je quitte Bamako pour la Mecque et cela jusqu’au 29 août prochain.

  A.B. HAÏDARA

 

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here