Commune I : L’affluence n’était pas au rendez-vous

16

Le second tour des élections présidentielles qui a opposé le président sortant Ibrahim Boubacar Keita et le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, le Dimanche 12 Août 2018 a été marqué en commune I du district de Bamako par une très faible affluence des électeurs. Contrairement au premier tour des élections résidentielles où il y avait des files indiennes devant les bureaux de vote des centres de la commune, le second tour n’a pas mobilisé autant du monde et ce constat risque de peser lourd sur le résultat du deuxième tour des élections présidentielles au Mali.

L’affluence n’était pas au rendez-vous lors du deuxième tour des élections présidentielles de 2018 dans les différents centres de la commune du district de Bamako. Si la pluie matinale qui a arrosé Bamako et ses environs est la raison pour laquelle ils se livrent à une course à la matinée et à un centre de vote; le choix de certains candidats du premier tour qui n’ont pas donné de consigner le vote à leurs militants un pesé lourd sur l’affluence de ce deuxième tour. Pour preuve, à Djoumanzana, Fadjiguila et Korofina, les électeurs se présentaient à compte-gouttes ont choisi de pousser certains évaluateurs et délégués à somnoler dans les bureaux de vote.

Selon Mamadou Diarra un électeur a rencontré au centre de vote de Djoumanzana. «Plusieurs raisons peuvent expliquer cette faible affluence des électeurs. Les maliens ne sont pas sous la pluie, première raison, la deuxième raison pour laquelle il est impossible de participer à la gestion des 20 dernières années du pays. Les deux candidats au second tour ont tous une gestion du pays et sont responsables du malheur qui frappe le Mali. Moi j’ai décidé de venir voter mais j’ai fait un vote blanc» Explique Diarra.

Oumou Keita de Boulkassoumbougo à la différence de Diarra a voté l’un des répandrai et Signale CANDIDATS Qu’elle les compte confier du Mali à destine un capable de porphyre président les affronts de Par le Mali Et Les Maliens bureaux Dernieres Durant Années. Elle a lancé un appel vibrant à l’endroit des électeurs qui ont bafouer leurs honneurs en acceptant les miettes pour vendre leurs voix.

«Mettons le Mali au dessus des miettes des politiciens véreux qui mente sur l’achat des consciences pour sa brader le Mali » déplore-t-elle. À Assitan Quant Fadjiguila de Sidibé, un fait savoir Elle a bravé la Qu’elle verser l’ électeur de pluie venir for the Semble candidat Qui lui le plus de APTE à le Mali et recadrer de fils de lui permettre redorer Blason.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here