Communiqué suite au raid dans les locaux de Smart média par agents du commissariat de police du 14ème arrondissement (ACI) et de la Sécurité d’Etat

3

Le dimanche 12 août, aux environs de 15h30, des agents du commissariat de police du 14ème arrondissement (ACI) et de la Sécurité d’Etat ont effectué un raid dans les locaux de Smart média, la société chargée de la communication du candidat Soumaïla Cissé.

Le directeur de Smart média et plusieurs de ses collaborateurs ont été emmenés manu militari dans les locaux du 14ème arrondissement où l’on a tenté de les salir dans une ridicule affaire de drogue.

Appelé par le commissaire, le procureur de la commune IV a ordonné la mise en liberté des responsables de Smart.

Après 2h30 de rétention, les responsables de Smart média ont été libérés. Mais la Sécurité d’Etat a emporté leurs ordinateurs (au nombre de trois) et six téléphones portables.

Vers la fin de l’après-midi, un autre employé de Smart a été enlevé à son domicile par des agents en civil.

Il est toujours détenu au secret.

Le Directoire de campagne du candidat Soumaïla Cissé condamne cette agression inqualifiable, en violation totale des droits et libertés.

Il dénonce une machination grossière, signe de la panique qui gagne les cercles au pouvoir.

Il exige la libération sans condition de l’employé séquestré et la restitution de tout le matériel confisqué par la Sécurité d’Etat.

Soumaïla Cissé et son Directoire de campagne prennent à témoin l’opinion nationale et internationale sur les dérives répétées du pouvoir.

Bamako, le 13 août 2018

Le Directeur de campagne

Tiébilé Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here