Présidentielle 2018: Avec une vidéo, le directeur de campagne de Soumaïla Cissé prouve un bourrage des urnes

1

Hier, mercredi 15 août 2018, dans la nuit, Tiébilé Dramé, le directeur de campagne de Soumaïla Cissé était face à la presse au quartier général (QG) de campagne sis à Hamdallaye ACI 2000 de Bamako pour dénoncer le bourrage des urnes au nord du Mali, plus précisément dans la région de Kidal. Au cours de ce point de presse, Tiébilé Dramé a projeté une vidéo de plus d’une minute où on voit deux personnes en train de voter pour le candidat de leur choix à la place des autres. Dans cette vidéo, pendant que la première personne est entrain de voter, la seconde remplissait la fiche d’émargement de la liste électorale.

Au delà de la dénonciation verbale, cette fois-ci, le directoire de campagne de Soumaïla Cissé apporte également une preuve visuelle du bourrage d’urnes effectué au nord du Mali. Animant un point de presse hier dans la nuit, Tiébilé Dramé a projeté une vidéo qui dépasse tout entendement. En effet, dans cette vidéo d’une minute et 28 secondes, on voit deux personnes t en train de voter tranquillement à la place des autres électeurs au nord du Mali, plus précisément dans la région de Kidal. Selon le conférencier Tiébilé Drame, le bourrage des urnes est en marche. « Voila l’explication des 11 300 voix attribuées au président sortant ou de 9 978 voix à lui attribuer contre toute logique.

Le bourrage d’urne en marche devant vous, sous vos yeux. Quand on vous dit qu’on bourre les urnes et qu’il n’y a pas eu de vote dans ces zones, voila une illustration concrète. Deux personnes occupant un bureau de vote en train de voter tranquillement», a-t-il dit. A ses dires, on ne peut pas être fiers des résultats que l’ont obtient dans une telle élection. « Quand nous disons que nous n’acceptons pas des résultats manipulés par la fraude, vous pouvez bien le comprendre aujourd’hui. Il y en a qui sont fiers d’affirmer qu’ils ont gagné avec de tels résultats. C’est pourquoi, nous disons que ces zones grises où il y a eu bourrage d’urne ne sauraient être prises en compte dans ce processus », a souligné Tiébilé Dramé.

On se rappelle que le mardi 14 août 2018, Tiébilé Dramé dénonçait le fait que l’on a attribué au candidat Ibrahim Boubacar Keïta 30 674 voix et à Soumaïla Cissé 6 467 voix, une zone qui, selon lui, est traditionnellement le fief de Soumaïla Cissé. « A Salam dans la nouvelle région de Taoudéni où le candidat IBK aurait obtenu 11 316 voix tandis que Soumaïla Cissé s’est vu attribué 379 voix. Anderaboucane dans le cercle de Ménaka, IBK : 9865 voix, Soumaïla Cissé : 1158 voix, Talataye dans le cercle d’Ansongo, IBK : 8 646, Soumaïla Cissé : 547 voix. Tidermène dans la nouvelle région de Ménaka, IBK : 6360 voix, Soumaïla Cissé 87 voix. Ce sont des exemples que nous avons pris pour dire très clairement nous rejetons ces résultats caractérisés par bourrages d’urne », a-t-il dit. Lors de cette même conférence de presse, Tiébilé Dramé a rejeté les résultats de certaines zones du nord du Mali, les zones CMDT (Compagnie malienne pour le développement des textiles) à Sikasso et les zones office du Niger à Ségou.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here