Mali : la victoire d’IBK validée par la Cour constitutionnelle

4

La Cour constitutionnelle « déclare élu » Ibrahim Boubacar Keïta. L’investiture officielle aura lieu le 4 septembre. Les recours déposés par Soumaïla Cissé ont été rejetés.

Ibrahim Boubacar Keïta est élu pour un second mandat de cinq ans. La Cour constitutionnelle a rendu public les résultats définitifs lundi 20 août, à la mi-journée. IBK est vainqueur avec 67,16%, face à Soumaïla Cissé (32,84%). Le taux de participation est de 34,32%.

C’est Manassa Danioko, présidente de la Cour constitutionnelle du Mali, qui a fait la lecture de la décision de la haute juridiction, revenant longuement sur les différents recours déposés par Soumaïla Cissé et son équipe. Au total, la Cour a écarté 518 voix en faveur d’IBK et 216 voix en faveur de Soumaïla Cissé.

Ibrahim Boubacar Keïta sera officiellement investi le 4 septembre prochain, pour un mandat qui prendre fin le 3 septembre 2023. Une cérémonie doit être organisée le 22 septembre, selon des sources proches de la présidence, lors de laquelle seront invités chefs d’État et de gouvernement.

Plus d’informations à venir dans les minutes qui viennent...Lire la suite sur jeuneafrique

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here