Résultats provisoires du 2e tour du scrutin présidentiel : IBK réélu pour un second et dernier mandat avec 67,17% des voix

1

Le président sortant Ibrahim Boubacar Keita vient d’être réélu avec un taux de 67,17% des voix contre 34,54%des voix pour son rival Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition. Ces résultats provisoires ont été proclamés hier jeudi 16 août 2018, par le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation. Ces résultats doivent être confirmés par la Cour constitutionnelle afin de donner la légitimité au nouveau président d’amener le Mali vers l’émergence aux bonheurs des maliens.

Le président Ibrahim Boubacar Keita a cinq ans de plus pour donner espoir aux maliens qui ont tant soufferts. Aujourd’hui l’heure n’est plus à la haine entre nous les maliens. Le président doit être impérativement au service de l’ensemble du peuple Malien sans distinction de race, de sexe, de religion. Le président réélu doit tirer les leçons de son premier quinquennat et cerner les préoccupations dont le peuple Malien a besoin. Pour ce faire, il doit sans démagogie lutter contre la corruption partout et surtout au sommet de l’État. Il doit savoir que les maliens sont impatiemment assis pour voir un Mali sans crise, un Mali réconcilié. IBK doit se mettre en tête que son premier mandat a été contesté par les maliens alors il doit être un bon président soucieux du bonheur de son peuple, penser au Mali. Ainsi, les compagnons d’IBK doivent mettre le Mali au dessus de leurs intérêts personnels. Qu’ils sachent que le Mali doit émerger avec des hommes et femmes au service du peuple Malien.

Pour le camp de l’opposition l’heure n’est plus au fait de mettre le Mali dans une crise post électorale. Que les compagnons de Soumaila Cissé sachent que c’est les Maliens qui ont choisi IBK pour ces 5 ans à avenir. Ils doivent se conformer à la volonté du peuple. Le Mali, notre cher pays, a fortement besoin de tous ses fils et de toutes ses filles pour son émergence et son épanouissement pour l’actuelle génération et la future. Alors tous les maliens doivent aider ce régime pour arriver à bon port, surtout le camp de l’opposition. Ils doivent se donner les mains pour aider le régime pendant ces 5 ans prochains pour l’intérêt de la nation. Nous devons tous être soucieux de ce beau pays et faire en sorte que nos descendants tapent leurs poitrines en nos noms.

B. KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here