Déconfiture dans le camp Soumaila Cissé: Ras BATH et Tiébilé Dramé sur le gril

663

C’est un sérieux déconvenue pour le camp de Soumaila Cissé provoquant une débandade dans les rangs. Si l’opposant n’arrive toujours pas à comprendre les raisons de sa déroute, les regards sont désormais tournés vers son directeur de campagne Tiébilé Dramé et l’encombrant allié de circonstance Ras Bath. De l’avis de plusieurs observateurs, ceux-là qui étaient supposés être des atouts pour Soumaila dans sa course effrénée pour la présidence, ont été plutôt contre productifs. Le premier à la tête d’un « micro parti » en état de déliquescence très avancé, ne représente plus que sa propre personne. Le second, grand populiste devant l’éternel, ne fait plus recettes depuis belle lurette. Il est plutôt vu comme un amuseur de la rue publique. Il s’est spécialisé dans la diffamation, les affirmations gratuites et la vindicte avec son lot d’insultes pour les personnalités du pays. Dans la défiance de l’autorité de l’Etat, Ras Bath est plus un bras cassé qu’un soutien. Décidé à rentrer sur la scène politique par effraction, Ras Bath se mélange les pinceaux. Pour d’aucuns, c’est un aigri social qui voit tout le monde comme responsable du malheur qu’il a vécu. Dans sa hantise, Soumaila Cissé a cru que les foules qu’il drainait dans les rues de Bamako étaient tous acquis à la cause du rasta. Aujourd’hui, il paye cash cette erreur de casting. Son atout pour la présidentielle est devenu un allié encombrant et budgétivore.

C’est l’avis du moins de la section ivoirienne du RPDM de Cheick Modibo Diarra qui dans un communiqué demande à leur mentor de ne pas rejoindre Soumaila Cissé au second tour, car il compose avec des « voyous ». Cheick Modibo a décidé de ne pas donner des consignes de vote, cela n’a empêché son autre allié de circonstance, Konimba Traoré d’appeler à voter pour Soumaila Cissé. Une façon de prouver que le rasta et Tiébilé Dramé sont les seuls auteurs de la débâcle de l’opposant. En 2013, seul avec son parti Soumaila Cissé a fait un meilleur score que cette année. Aujourd’hui, il paye le prix fort pour son choix hasardeux. Ce qu’il n’oublierait jamais peut-être ce serait d’avoir enrichi inutilement Tiébilé Dramé et Ras Bath.

Harber MAIGA

Azalai express du 20 août 2018

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here