Scrutin présidentiel : Après sa réélection, le président IBK reçoit des messages de félicitations

2

Après l’annonce des résultats provisoires le créditant de 67,17% de suffrages valables au second tour de l’élection présidentielle, le président Ibrahim Boubacar Keïta a reçu plusieurs messages de félicitations de la part de ses homologues. Le plus récent est celui du président de la République du Rwanda, Paul Kagame.

Le président rwandais a, en effet, transmis à son homologue malien ses vœux de pleins succès pour sa nouvelle et exaltante mission. «Je saisis cette opportunité pour rassurer Votre Excellence de notre engagement à renforcer davantage les relations d’amitié et de coopération existant entre nos deux pays et nos deux peuples», a indiqué Paul Kagame. Rappelons que ce message de félicitations du n°1 rwandais fait suite à ceux des présidents français, Emmanuel Macron, mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, nigérien, Issoufou Mahamadou et burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré. La liste n’est pas exhaustive. En outre, dans un communiqué rendu public samedi, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a adressé ses félicitations au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta pour sa réélection. «La CMA félicite également le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga et tout son gouvernement pour le travail abattu…», peut-on lire dans ce communiqué. Par ailleurs, la CMA souhaite vivement que «le président nouvellement réélu fasse de la relance de la mise en œuvre de l’Accord une de ses premières priorités et engage le gouvernement à s’attaquer aux questions essentielles que sont notamment les réformes institutionnelles, la reconstitution d’une armée nouvelle, le développement économique à travers la mise en place effective de la zone de développement, la justice et réconciliation».

Enfin, la CMA assure «la communauté nationale et internationale de son engagement à assumer pleinement son rôle dans la mise en œuvre diligente de l’Accord et dans la construction d’une paix juste et durable à laquelle aspirent nos populations».

Massa SIDIBE

COMMUNIQUÉ DU GOUVERNEMENT
Le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, en application des prérogatives que lui confère la loi électorale, a proclamé ce jour, 16 aout 2018, les résultats provisoires complets du deuxième tour de l’élection du Président de la République, scrutin du 12 août 2018.

Le gouvernement saisit cette occasion pour adresser ses félicitations à tous les candidats ayant pris part à l’élection présidentielle de 2018, et à toute la classe politique et à la société civile qui se sont mobilisées et fortement impliquées pour la tenue et la réussite du processus.

Le gouvernement adresse ses remerciements à l’ensemble des missions d’observation électorales (nationales et internationales) pour leur intérêt pour le Mali et leur engagement en faveur de l’ancrage de la démocratie dans notre pays.
Le gouvernement félicite les forces de défense et de sécurité maliennes, les mouvements signataires de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger, ainsi que les forces internationales partenaires pour leur engagement et leur professionnalisme dans les opérations de sécurisation du processus, ayant ainsi rendu possible le bon déroulement des opérations de vote dans le calme et la sérénité.

Le gouvernement saisit l’occasion pour féliciter tous les acteurs qui ont contribué au bon déroulement de l’élection présidentielle, notamment le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, les Gouverneurs, les préfets et sous-préfets, la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Délégation Générale aux Elections (DGE), l’ensemble des Partenaires techniques et financiers (PTF) et les agents électoraux.

Le gouvernement félicite et remercie l’ensemble des populations maliennes pour leur sens civique et patriotique, ainsi que la presse nationale et internationale pour son professionnalisme dans la couverture de l’élection présidentielle, au nom du droit à l’information, et cela depuis la publication de la liste des candidats par la Cour constitutionnelle. Au terme du processus administratif de l’élection présidentielle qui s’achève avec la proclamation provisoire des résultats, s’ouvre la phase juridictionnelle qui relève de la Cour Constitutionnelle.

Le Gouvernement invite les Maliens et les Maliennes à continuer à œuvrer pour la préservation d’un environnement de paix et de stabilité, gage du redressement de notre pays, à s’unir et à se rassembler davantage pour faire face au seul défi qui vaille, celui du développement, qui ne peut se réaliser que dans la paix et la cohésion nationale.

Le Gouvernement rassure l’opinion publique nationale et internationale de sa détermination à œuvrer pour le maintien et le renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here