Burkina Faso: deux attaques contre des policiers dans la région du Nord

20

Au Burkina Faso, un policier a été tué dans la région du Nord la nuit du mercredi 22 à jeudi 23 août. Au retour d’une mission, les forces de l’ordre ont été attaquées sur un axe routier par des individus armés. La même nuit, le commissariat de district de Sollé a été attaqué. La riposte des forces de sécurité a poussé les assaillants à prendre la fuite.

Ce mercredi, une première attaque a visé une équipe de deux policiers qui venaient d’une mission de sécurisation, autour de 21h, heure locale, sur l’axe Sollé / Titao, a environ trois kilomètres de la borne frontalière entre le Burkina Faso et le Mali.

Les assaillants, qui étaient cachés dans les buissons, ont immédiatement ouvert le feu sur les policiers à moto, tuant l’un d’entre eux, malgré la riposte des forces de sécurité. Une patrouille de la région s’est rendue sur place.

Quelques heures plus tard, alors que les fouilles se poursuivaient sur le site de l’assaut, un groupe d’hommes armés s’attaquait au commissariat de police de district de Sollé. Selon une source sécuritaire, l’objectif affiché était d’incendier le commissariat.

Pendant qu’un groupe était aux prises avec les forces de sécurité, une autre partie des assaillants tentait de mettre le feu au bâtiment. Après des tirs nourris et face à la riposte des policiers, les agresseurs ont disparu dans la nature, non sans avoir mis le feu à un hangar.

Les enquêtes en cours doivent permettre de dire si cette double attaque est l’œuvre d’un même groupe, explique une source sécuritaire.

C’est la deuxième fois que le commissariat de district de Sollé est attaqué. En octobre 2017 déjà, des individus armés avaient provoqué des dégâts matériels et l’incendie du domicile du commissaire.

 

Par RFI Publié le 24-08-2018

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here