Contestation des résultats électoraux: Tiébilé Dramé appelle-t-il à la division du pays ?

1

La contestation des résultats électoraux est en passe de prendre des allures de surenchère, avec ses excès et ses postures jurant parfois avec l’esprit républicain qu’on se serait pourtant attendu à voir préserver, quelle que soit la situation des leaders de l’échiquier, même en peine de victoires politiques.
Peine perdue apparemment, si l’on en croit Tiébilé Dramé dans sa dernière intervention médiatique. En effet, le directeur de campagne de Soumaïla Cissé estime que son candidat n’a perdu que dans un certain nombre de zones. En l’occurrence, celles-ci, que Tiébilé Dramé qualifie de ‘’zones grises’’ sont essentiellement les zones Office du Niger, CMDT ainsi que le nord du pays. D’après le leader du Parena, la fraude électorale a été systématique dans ces parties du territoire national, avec son corollaire de bourrages d’urnes massifs (c’est le terme consacré depuis le premier tour de ce scrutin présidentiel), d’achats de conscience et de menaces, etc. Pour ce dernier aspect, on a d’ailleurs vu les leaders des mouvements armés sortir des bois pour se défendre de tout bourrage d’urnes ou de menaces. Bref, selon le directeur de campagne de Soumaïla Cissé, ce sont dans ces parties du territoire que son candidat a perdu. Autrement donc, hors ces ‘’zones grises’’, le candidat de l’URD et de la restauration de l’espoir l’emporterait sur le président sortant, son concurrent.
Aussi, la solution, si l’on suit le raisonnement du Bélier en chef, c’est de retirer ces ‘’zones grises’’ du moins de la carte électorale, puisqu’on est en veine de contestations. Cette première constituerait un véritable déni d’égalité constitutionnelle de tous les Maliens dans l’expression du suffrage universel.
De fait, la solution de retirer ces vastes zones dans le décompte des suffrages procède d’une vision manichéenne de la république, par exclusion de pans entiers de la communauté nationale juste parce qu’un candidat y serait non victorieux. Ce qui amène un observateur à conclure que décidément, Tiébilé Dramé et son champion, ne serait-ce qu’à travers cette vision des choses ont une conception très sélective de la République. En supprimant ces votes, en suivant la logique du Belier blanc, l’on contribuera, sans doute avec lui, à semer les graines de la division de notre pays.

Yaya Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here