Coupe BNDA: La 11ème édition file à Total Mali

23

Pour la onzième fois, la finale de football de la Banque Nationale de Développement Agricole (BNDA), s’est jouée le 18 août 2018, sur le terrain de l’AS Réal de Bamako. Elle a mis aux prises les formations de la SOMAGEP (Société Malienne de Gestion de l’Eau Potable) et de Total Mali sous la présidence du Président du conseil d’administration (PCA), Moussa Alassane Diallo, des Directeurs généraux de la BNDA, Souleymane Waigalo, de la Somagep Boubacar Kane, de Total Mali, Damien Roc, travailleurs des dites entreprises et fans du ballon rond. L’enjeu de cette finale était de taille pour les deux camps.

La Somagep, vainqueur de l’édition à deux reprises, voulait à tout prix remporter un troisième trophée afin de le garder dans ses tiroirs comme l’a promis l’initiateur de la Coupe (BNDA), histoire d’encourager les équipes et de dire aussi que l’équipe n’est pas arrivée à ce niveau par le fait du hasard. Total Mali, battu à maintes reprises en finales, voulait à tout prix vaincre ce signe indien pour gagner une fois ce trophée tant convoité par les différentes entreprises de l’ACI à l’intention desquelles la coupe est organisée par la BNDA pour non seulement tisser des bonnes relations entre elles, mais aussi favoriser la pratique sportives en leur sein. C’est aussi entretenir une meilleure relation entre elles et leurs clients.

Arbitrée par le référé central Sory I Kéita, la rencontre de deux fois 35 minutes a répondu aux attentes du public sportif venus nombreux être témoins de l’édition 2018 de la coupe de football de la BNDA. Déterminés à rentrer dans les annales des équipes qui ont remporté la coupe BNDA, les joueurs de Total Mali, dès le coup d’envoi de la partie, prennent les choses en main pour imposer leur rythme à l’adversaire. Ils seront récompensés de leurs efforts par l’ouverture du score à la 10eme de jeu à travers Aly Doumbia. La pression de l’équipe de Total Mali ne baissa pas malgré l’ouverture du score. A La 26ème mn, ils vont aggraver le score par l’intermédiaire de Youssouf Kéita. Il a fallu attendre la 37ème minute pour voir la formation de la Somagep réduire le score par Soya Deh. La mi-temps est sifflée sur ce score. A la reprise, le jeu attrayant qu’à offert les deux formations au public sportif se poursuit.

Les occasions sont trouvées, mais le dernier geste pour trouver le fonds des filets était maladroit. Dans cette situation, Total Mali obtient un penalty justifié. C’était l’occasion de corser l’addition par l’équipe des rouges. Mais le tireur Moussa Diallo a raté le cadre pour mettre le ballon au dessus de la barre transversale. Le score reste inchangé jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre central Kéita. Le vainqueur (Total Mali), en plus du trophée a reçu 300.000 FCFA. Le vaincu (Somagep) a reçu 130.000 FCFA. Le meilleur buteur Aly Doumbia (Total Mali) enlève 100.000 FCFA). Le meilleur joueur Youssouf Kéita (de Total Mali) a obtenu aussi 100.000 FCFA comme prime d’encouragement.

L’autre attraction de cette coupe BNDA est que depuis trois ans maintenant, elle met à l’intention des participants en jeu un Tombola qui se fait par tirage au sort en présence de tout le monde par une main innocente. Comme les précédentes années, deux motos Djakartas toutes neuves, et un gros bélier ont été mis en jeu. Au sortir du tirage, le bélier a été enlevé par Mamadou Sidibé. Les deux motos ont été enlevées par le sergent de police Modibo Dembélé et Ibrahim Traoré (chauffeur à la BNDA).

Le directeur général de la BNDA, Souleymane Waigalo s’est réjouit d’abord du fair-play qui a prévalu durant la rencontre. Il a salué aussi la bonne organisation du tournoi par la commission d’organisation dirigée par Moustapha Sarr et qui a vu une trentaine d’équipes s’expliquer durant des mois. Aussi il a salué encore toutes les équipes qui ont pris part au tournoi pour la rendre belle cette année. Pour lui, ils ont pris la relève d’une initiative instaurée par l’ancien directeur général de la Bnda, Moussa Alassane Diallo. « Nous allons la poursuivre pour se connaitre, se côtoyer, de favoriser le sport au niveau des nos entreprises », a promis Souleymane Waigalo.
Les directeurs Boubacar Kane et Damien Roc ont salué l’initiative de la BNDA qui est entrain de prendre de plus en plus de l’ampleur. Pour eux, elle renforce de plus en plus les relations entre les entreprises de l’ACI 2000. Vivement donc la douzième édition.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here