Prétendus informaticiens au service de Soumaila Cissé : Maître Boubacar Karamako Coulibaly, un des vices présidents de l’URD dément

1

La semaine dernière, deux jeunes se sont, à travers des vidéos, présentés comme des informaticiens au service du Soumaila Cissé. Dans leurs déclarations, ils reconnaissent la victoire d’IBK et accusent Soumaila Cissé de fraude. Du côté de l’URD, Me Boubacar Karamoko Coulibaly, un des vices présidents, a démenti l’information et dénonce la manipulation de ces jeunes par leurs adversaires politiques.

« Depuis quelques jours, deux jeunes gens se sont mis à la Une sur Facebook en se présentant comme Informaticiens de l’URD et de Soumaïla Cissé à l’occasion de l’élection présidentielle qui vient de se dérouler », explique Me Boubacar Karamoko Coulibaly dans son communiqué, avant de déclarer : « En ma qualité de vice-président du BEN de l’URD en charge des secrétariats de la Communication et des NTICs , j’affirme sur l’honneur que nous n’avons jamais eu à traiter avec ces jeunes gens que nous ne connaissons ni de loin ni de près » .

Selon lui, l’URD recèle en son sein de suffisamment d’Informaticiens de toutes catégories pour ne pas en être réduite à un tel niveau de recrutement et de collaboration. Aussi, ajoute-t-il, le parti de la poignée de mains est un Parti organisé, avec un parc informatique de dernière génération géré par des ingénieurs de haut vol.

« Suite à leurs déclarations contre lesquelles l’URD s’inscrit en faux et qui n’engagent qu’eux, il est loisible aux autorités qualifiées de les poursuivre au pénal pour les infractions éventuelles qui pourraient découler desdites déclarations », écrit-il dans son communiqué. Pour cet avocat et ancien ministre, cette énième tentative de manipulation de l’opinion nationale, comme naguère les autres, ne passera pas non plus.

« Cette vidéo est sortie tout droit de chez ceux qui ont braqué Smart Média notre partenaire et volé le matériel informatique de l’URD le 12 Août », précise-t-il, avant de déplorer : « C’est la première fois dans l’histoire démocratique de notre pays que nous avons assisté à pareil gangstérisme à l’occasion d’une élection présidentielle ».

Avant de terminer, le vice-président de l’URD a laissé entendre que le peuple conscient du Mali a déjà fait la part des choses et ne saurait donc s’arrêter à pareil et puéril travail d’amateurs pour juger le travail des professionnels de l’URD et de Soumaïla Cissé.

Il est aussi important de signaler que, quelques heures après leurs vidéos, les photos des deux jeunes avec le fiston national, Karim Keita, ont fait le tour des réseaux sociaux. Cela prouve combien lesdites vidéos ont été commanditées.

Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here