Cabale contre l’opposition: Qui veut faire croire à la théorie du « chaos » ?

1

Cela fait des semaines maintenant que des mains invisibles essayent de maintenir la population dans la psychose notamment avec des montages et des mensonges grotesques distillés à travers différents canaux d’informations juste pour ternir l’image de l’opposition. Qu’est-ce que l’opposition a à gagner en déstabilisant un pays qu’elle veut diriger ?
De la présence des mercenaires, des armes et des vidéos invisibles pour déstabiliser la nation, tout a été mis en place pour faire passer le candidat de l’opposition comme un monstre aux yeux de la population malienne.

Ces informations qui circulent disant que l’opposition républicaine veut mettre le « chaos », qu’elle veut « déstabiliser» ou mettre le « feu dans le pays ne sont que des affabulations. Car elles n’ont qu’un seul objectif : décrédibiliser ceux qui contestent aujourd’hui, avec preuve à l’appui, les résultats de l’élection du président.

C’est juste une cabale de certains éléments de la sécurité d’Etat contre l’opposition et son candidat. Ils ont tout essayé et ça continue à présent, le plus étonnant dans cette affaire c’est qu’elle est toujours classée sans suite. Ces informations dites de source sécuritaire ne sont rien d’autre que de la manipulation et nous savons très bien quel est le service qui est fort dans cette pratique. Alors, ces éléments cherchent-il à manipuler la population malienne qui vit déjà dans la psychose depuis des années maintenant ou est-ce qu’ils veulent préserver la sécurité de l’Etat tout en décrédibilisant l’opposition ?

Que l’on se rappelle, bien avant la tenue du premier tour l’élection présidentielle, trois reporters serbes chargés de réaliser des vidéos de campagne Soumaïla Cissé ont été identifiés par les services de renseignements comme étant d’anciens soldats, ensuite ils ont été libérés une semaine plus tard. Pas plus tard que le lundi, une information a fait le tour des réseaux sociaux, dans les colonnes de certains journaux et des stations de radio que l’interpellation de l’informaticien de Smart Média, l’agence de communication travaillant au compte de Soumaila Cissé, a permis de déjouer le projet de déstabilisation du pays à travers la réalisation d’une vingtaine d’images. Cette information fait suite à la publication de la vidéo par l’opposition montrant des personnes dans un bureau de vote entrain de faire ce que tout le monde à vue.

Toujours dans cette dynamique de manipulation, un des alliés de Soumaila a été enlevé nuitamment dans son domicile devant sa femme et ses enfants par des hommes lourdement armés. Selon les dires, on lui reproche d’avoir armé des mercenaires afin qu’ils ouvrent le feu sur les forces de sécurité provocant ainsi la déstabilisation du pays. Ces agissements venant de la part des éléments incontrôlés de la sécurité d’Etat méritent vraiment une attention particulière. Car, il y’a un temps pour tout, aujourd’hui, le Mali traverse une période cruciale, en ce sens les maliens ont besoin de voir les choses telles qu’elles sont et sans manipulation. Le jeu politique doit et forcement rester entre les politiques.

Kamenev

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here