l’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public: 2 conseillers ont prêté serment devant la Cour suprême

1

La salle d’audience de la Cour suprême a servi de cadre, le vendredi 17 août, à la prestation de serment de 2 conseillers qui serviront désormais l’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de service public (ARMDS).

La cérémonie a enregistré la présence des conseillers, cadres et agents de l’ARMDS, des parents, amis et proches collaborateurs des nouveaux récipiendaires.
Les 2 conseillers assermentés sont Cheick Hamalla Simpara et Mohamed Traoré. L’avocat général Malamine COULIBALY a survolé les curriculum vitae (CV) des deux conseillers marqués par de brillantes formations et carrières professionnelles.
L’on retient que Cheick Hamalla Simpara, né le 25 décembre 1958 à Banamba, est un fruit de l’Ecole Normale Supérieure du Mali, département Histoire et Géographie et promotion 1983-1987. Depuis 1999, il est détenteur d’un diplôme en Transit et Commerce international décroché au Centre de formation consulaire.
Membre du Conseil économique social et culturel depuis 2015, il a représenté le secteur privé du Mali dans plusieurs organisations, rencontres et foras au Mali, dans la sous-région et ailleurs. M.Simpara a été plusieurs fois juge consulaire au tribunal de commerce de Bamako. En septembre 2015, il a été aussi Juge arbitral du contentieux qui opposait l’UNTM à la société SUKALA-SA.
Vice-Président de l’Union des médiateurs de l’OHADA (UMOHADA), M. Simpara a participé à plusieurs formations nationales et internationales sur les procédures de passation des marchés publics. Il a également participé aux COP de PARIS et de Marrakech au nom du Conseil Economique Social et Culturel du Mali.
Quant à Mohamed TRAORE, né en 1958 à Sikasso, il est le premier Vice-président de l’Association des Spécialistes en Passation de Marchés du Mali (ASPM Mali). Membre de l’Observatoire National de Lutte contre la Corruption, il a passé plus de 20 ans dans le domaine de l’Acquisition des fournitures et des travaux ainsi que dans la Sélection des Consultants dans plusieurs structures (Entreprises et projets) et dans plusieurs secteurs (Transport et Travaux Public, Agriculture, Santé, Urbanisme, Administration territoriale).
M. Traoré est détenteur d’un Certificat en Passation de Marchés et Gouvernance (Globale Massive Open Online Course) de la Banque Mondiale (2016-2017). Entre 2012 et 2013, il a décroché son Diplôme d’Études Professionnelles Approfondies (Passation et Gestion des Marchés Publics) à International Consultants for Procurement.
Auparavant, il détenait un DESS en Finances d’Entreprise du célèbre Centre d’Études Financières Économiques et Bancaires (CEFEB) de Paris (promotion 1993-1994) et sa Maîtrise en Gestion des Entreprises de l’École Nationale d’Administration du Mali Bamako (promotion 1980-1984).
Après avoir survolé les CV des deux nouveaux conseillers et lu quelque texte de l’ARMDS, Malamine COULIBALY a exhorté les récipiendaires à redoubler d’effort et à être exemplaire.
A son tour, le président de la Cour a lu le serment ainsi libellé : «Je jure de bien et fidèlement remplir ma fonction, de l’exercer en toute impartialité et objectivité dans le respect de la constitution et de ne donner aucune consultation à titre privé sur les questions relevant de la compétence de l’Autorité».
Les conseillers, debout devant le président, ont tour à tour levé la main droite et juré sous serment. Après cet exercice, la Cour suprême les a renvoyés dans l’exercice de leur fonction.

PAR MODIBO KONE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here