Ségou : le général SALIF TRAORÉ rend visite aux nouvelles recrues de la protection civile

3

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Salif Traoré, était ce lundi au Camp Sékou Amadou Tall de Ségou. A la tête d’une forte délégation, le ministre était venu s’enquérir de l’encadrement des nouvelles recrues de la Protection civile. En effet, 350 nouveaux ont entamé, il y a 5 mois, leur formation commune de base au camp Sékou Amadou Tall de Ségou. Au menu de cette visite : défilé, montage et remontage des armes.

Bref, une occasion pour les nouveaux agents de la Protection civile de prouver au ministre que les armes ne sont plus un secret pour eux. Cette formation participe de la restauration et de la montée en puissance des forces de sécurité, et de la mise en œuvre de la loi de programmation de sécurité intérieure. C’est dans ce cadre qu’il a été décidé du recrutement d’un contingent de la Protection civile (sapeur-pompier).

Dans le cadre de la bonne collaboration entre les forces, les nouvelles recrues ont été confiées à l’Armée pour leur formation afin qu’elles acquièrent le B.A.BA du métier des armes. Il était utile, selon le ministre, de venir voir dans quelles conditions la formation a eu lieu et quel est le moral des jeunes recrues. Après cette formation, les nouvelles recrues regagneront Bamako pour se spécialiser avec le métier de sapeur-pompier.

Le général Salif Traoré s’est dit satisfait de la formation que le contingent a reçue. Toute chose qui renforce le lien entre les porteurs d’uniformes. «Nous allons continuer avec cette approche qui marche bien», a lancé le ministre. Il a remercié les responsables militaires qui ont encadré les jeunes et encouragé les recrues tout en leur demandant de rester motivées et concentrées.

Comme message particulier à l’endroit des jeunes, le général Traoré a indiqué qu’«il n’y aura pas de faveur. A l’issue de cette formation, seuls ceux qui se feront distingués par leur assiduité, dévouement et courage, seront retenus. Toute faiblesse sera sanctionnée par un remerciement pur et simple. Car, de plus en plus, les jeunes sont attirés par ce métier, ce qui permet de sélectionner les meilleurs et d’en faire des agents qui seront dédiés à la cause du service».

Par ailleurs, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile dit avoir apprécié l’encadrement que les jeunes ont reçu. «Ces jeunes auront une base militaire. Cela va être désormais le cas, toutes nos recrues feront comme le souhaitent les autorités du pays, à savoir la formation commune de base avant la formation proprement dite».

Après s’être entretenu avec les futurs sapeurs-pompiers, le ministre a visité les nouveaux locaux du groupement régional de la Garde nationale et la direction régionale de la police. Il a donné des instructions afin que les deux locaux puissent être occupés par leur personnel dans les meilleures conditions.

Mariam A. TRAORÉ
AMAP-Ségou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here