Alliance de la route de la soie entre la Chine et l’Afrique: Le Mali abrite le bureau de représentation

11

Dans le cadre de la coopération universitaire entre le Mali et la Chine un accord a été signé le lundi 27 août 2018, afin de renforcer ce partenariat, suivi de l’ouverture du bureau de la représentation de l’Alliance de la route de la soie. C’était à la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG), sous la présidence du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

L’Alliance des facultés de gestion et du commerce de la soie est un grand projet initié par la plus haute de la chine. Venu en 2017, en Afrique de l’ouest, ce projet concerne une quarantaine d’universités dans trente pays du monde. Ainsi, le Mali a été choisi pour abriter le bureau de la représentation de l’Afrique de l’Ouest. L’ABRBS est axée sur le volet éducation et recherche notamment des bourses d’excellences, la formation des opérateurs économiques, des échanges et publications communes entre les enseignants et des investissements.

Au dire du recteur de l’USSGB, Pr Samba Diallo, c’est la concrétisation d’une volonté mainte fois affirmée par les premiers responsables de l’enseignement supérieur au Mali pour ce qui concerne le développement de la relation extérieure. Selon lui, cette coopération est très ancienne et que c’est un plaisir renouvelé de recevoir une délégation de l’Alliance des Universités pour concrétiser cette grande vision du Président chinois par rapport à la route de la soie. Plus loin, il a remercié les autorités chinoises pour avoir choisi le Mali d’abriter le bureau de représentation de l’Afrique de l’Ouest de l’ABRBS.

Tout en exhortant les enseignants et les étudiants de mettre cet accord. Ainsi, il dira que l’université est au cœur de la réflexion et qu’elle doit faire des propositions aux décideurs. De même, il a souligné la nécessité d’augmenter le budget alloué à la recherche. En ce sens, il a expliqué que celui de l’USSGB est de 50 millions de FCFA, un montant insignifiant pour mener de recherches de qualité, estime le recteur. Le secrétaire Général de l’Alliance Jin Jiafei, a fait savoir que les missions de ce centre seront essentiellement axées sur trois choses : mettre l’accent sur la recherche à travers des bourses de formations aux étudiants excellents, des recherches communes entre les professeurs, établir la plateforme d’investissement entre les deux pays.

Le conseiller technique, Amadou Ouane représentant le ministre de l’enseignement supérieure et de la recherche scientifique, a rappelé que l’université c’est trois éléments : la formation initiale, la recherche et le service à la communauté. Pour lui, on oublie en général les deux derniers éléments qui sont essentiels. De ce fait, il a fait savoir que la Chine nous le rappelle et nous dit qu’il faut prendre en compte ces deux éléments à travers ce geste.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here