Focus : Les vrais pyromanes !

1

« Les musulmans l’ont dit ce matin : plus jamais un pouvoir illégitime ne s’installera à la tête de ce pays! ». Ces mots du président sortant IBK, prononcés en 2013, le poursuivront encore longtemps tout en légitimant la contestation de son pouvoir obtenu à la suite d’une élection des plus scandaleuses de l’histoire du Mali. Lui appelait quasiment les adeptes d’une religion au soulèvement en cas défaite; aujourd’hui c’est la communauté nationale dans sa diversité qui crie halte à l’usurpation du pouvoir. En brandissant l’arrêt de la Cour constitutionnelle pour rejeter toute manifestation, il fait doucement sourire les Maliens. Qui mieux que IBK a discrédité les instances de régulation de conflits électoraux ? Quand une Cour ne peut d’elle-même annuler le résultat d’un bureau de vote avec plus 800 votants en violation de la loi électorale, comment veut-on que ses délibérations inspirent le respect aux citoyens. Quand ce même peuple est témoin de la pression et du chantage des rebelles sur un président à leur dévotion, l’indignation contre les fraudes électorales se double d’une grosse inquiétude pour l’avenir du Mali. Si IBK pouvait tourner son index vers tous ceux qui menacent ce pays depuis cinq ans, il gagnerait un peu en respectabilité.

Par ailleurs, en quoi des manifestants aux mains nues peuvent être assimilés à « des gens qui veulent mettre le feu au pays »? Voilà un glissement sémantique volontaire pour mettre les victimes dans le tort et disculper le coupable (de tripatouillage électoral). En cinq ans IBK a-t-il pu mettre fin aux agissements des vrais pyromanes dans ce pays? Ceux qui ont semé la terreur et mis le feu au Centre les 29 juillet et 12 août ont servi ses intérêts en empêchant un bastion de son rival de prendre part significativement au vote. Quant à ceux qui mettent le feu au Nord depuis 2012, ils sont récompensés à coup de centaines de millions de francs et installés dans la position de faiseur de Roi avec urnes et bulletins de vote sans témoin. Ces pyromanes sont des alliés de Koulouba.

C H Sylla

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here