Mali: 17 morts après une attaque de chasseurs Dozos, une équipe de l’opposant Soumaïla Cissé dévalisée

9

© Koaci.com- Vendredi 27 Juillet 2018 –L’attaque attribuée à des chasseurs traditionnels peuls mercredi a fait, selon un dernier bilan au moins 17 morts, dans le centre du Mali.


Au moins 17 civils peuls ont été tués dans une attaque de chasseurs Dozos mercredi dans le village de Soména, près de Djenné (région de Mopti, centre). Un précédent bilan faisait état de trois morts.

Par ailleurs , une équipe de campagne du chef de l'opposition Soumaïla Cissé, a été dévalisée cette semaine lors d'une attaque à main armée dans le village de Fifo, à l’est de Tombouctou .

Le véhicule et toutes les affaires personnelles y compris les téléphones du chef de délégation" auraient été emportés, mais les membres de l'équipe sont indemnes, d'après le porte parole de l' équipe de campagne.

Dans un communiqué , le ministère de la Sécurité a confirmé l'attaque et l'enlèvement du véhicule tout en précisant que les candidats pouvaient bénéficier d’une garde rapprochée sur demande.

Ces incidents interviennent à l’ approche du premier tour de la présidentielle du dimanche avec 24 candidats sur la ligne de départ.

Candidat à sa propre réélection , le Président sortant IBK a mis en garde les chasseurs Dogons , lors de son passage à Koro , dans le centre du Mali , théâtre d' affrontements entre les peuls éleveurs qui revendiquent des pâturages et bambara ou Dogon , agriculteurs, qui défendent leurs terres.

KOACI

Source : koaci

koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here