Promotion de la citoyenneté, de la gouvernance inclusive, des droits humaines et de la prévention contre l’extrémisme violent: Le FAMOC lance son appel à propositions de projets

29

Cinq mois après son lancement officiel, le Fonds d’Appui aux Moteurs du Changement (FAMOC) financé par l’Ambassade du Danemark au Mali, a procédé, le 28 août 2018, à l’hôtel Radisson Blu de Bamako, à son appel à propositions de projets appel n°O1/2018, couplé à une conférence de presse. C’était par le chef d’équipe du projet FAMOC, Frédéric Kaboré et les représentants de l’Ambassade du Danemark au Mali (principal bailleur de fonds du Famoc) dont le premier secrétaire, Julie Annibal. C’est au profit des organisations de la société civile.

L’objectif visé par l’appel à propositions de projets est de permettre à la société civile malienne et en particulier les organisations motrices de changement des jeunes et des médias de jouer un rôle de premier plan dans la promotion de la citoyenneté, de la gouvernance inclusive, des droits humaines et de la prévention contre l’extrémisme violent. Le présent appel à proposition des projets, dit le chef d’équipe de Famoc, Fréderic Kaboré, est destiné aux bénéficiaires des trois guichets qui sont : Guiichet B1, les organisations avec un track record et une capacité institutionnelle confirmée pour exécuter des projets de taille plus importante (B1). Guichet B2, destiné aux organisations avec un track record et une capacité institutionnelle moins consolidé pour exécuter des projets avec des budgets inférieurs au B1.

Guichet C, organisations, associations mouvements et groupes informels voire individus portant des projets reconnus d’intérêts publics (principalement de la jeunesse) avec des idées et des initiatives innovatrices : activités de plaidoyer, campagnes de sensibilisation, éducation citoyenne et civique etc.…Des bénéficiaires remplissant les critères des guichets B ayant besoin d’un financement ponctuel pour un but bien précis pourront également postuler sous le guichet C. Le fonds disponible poursuit-il, s’élève à 320.000.000 de FCFA pour l’ensemble des trois guichets. La durée des projets ainsi que le plafond des subventions demandés varient en fonction du Guichet concerné. B1 (2 ans de durée et le montant variant 70.500.000 FCFA à 132.750.000 FCFA) ; B2 (un an durée pour un montant variant de 17.700.000 FCFA à 70.499.000 FCFA ; C pour une durée de six mois et le montant variant de 5 millions à 17.699.000 FCFA.

Le Famoc appuiera des projets dans trois domaines : le renforcement du leadership des jeunes y compris celui des femmes ; le traitement des thèmes sur la gouvernance, la citoyenneté et la radicalisation de façon critique et impartiale par les médias ; la promotion de la participation citoyenne à la prévention et à la résolution des conflits, de la promotion et à la protection des droits des humains. Rappelons que le Famoc s’inscrit dans le programme thématique « coexistence pacifique »qui constitue un des trois programmes thématiques du programme pays du Royaume du Danemark (2017-2022 pour le Mali.

L’objectif global du programme « coexistence pacifique » est de « promouvoir une société malienne plus pacifique, résiliente et respectueuse des droits humains ». Selon Frédéric Kaboré, chef d’équipe du Famoc ,il s’agit de contribuer à cela en favorisant un effet de synergie entre les acteurs de la société civile les plus susceptibles de jouer le rôle de moteurs du changement en matière de promotion des droits humains, de leadership, de citoyenneté active et de médis de paix.

Ce que le Famoc va toucher, selon lui, sont d’une part, la société civile malienne et en particulier les organisation motrices de changement des jeunes et des médias qui jouent un rôle de premier plan dans la promotion de la citoyenneté, de la gouvernance inclusive, de droits humains, et de la prévention contre l’extrémisme violent. D’autre part, la commission nationale des droits de l’homme (Cndh) qui opère conformément à son mandant et conformément aux principes de Paris relatifs aux statuts et aux fonctionnements des institutions nationales des Droits de l’homme. Le délai de soumission des dossiers de candidature est le 24 septembre 2018 pour les Guichets B1 et B2 et le 17 septembre 2018 aussi le Guichet C. Le Famoc est doté d’un budget de près de deux 2 milliards de Fcfa (1.961.000.000 Fcfa) pour cinq ans.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here