Communiqué de démenti de la coalition GATIA/MSA suite au communiqué de la CMA du 1 septembre 2018

1

La coalition GATIA-MSA porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, que c’est avec un grand étonnement qu'elle a appris par voie de communiqué numéro N°010/2018/CC-CD-CMA du 01 Septembre 2018, signé de Mohamed Ould Mahamoud porte parole de la CMA que la coalition serait responsable d'une attaque sur des populations dans la localité de Tiderghen près de Kidal.

Face à cette allégation mensongère la coalition se doit d'user de son droit de réponse pour apporter un démenti formel et ferme.

Cette attaque résulte d'un règlement de compte entre des individus vivant dans la localité.

La coalition précise qu'aucun de ses éléments armés ne se trouvait à Tiderghen au moment des faits cités dans le communiqué.

La CMA par la voix de son porte parole n'est pas à son premier coup d'essai de vouloir salir la coalition. La CMA tente par tous les moyens de ternir l'image de la coalition GATIA-MSA qui combat depuis des mois des extrémistes qui lui sont affiliés.

C'est ainsi que début février des individus opérant sous la bannière du HCUA mouvement membre de la CMA ont tué de paisibles populations dans le village d'Inwelane et début mars via un communiqué cette même CMA reconnaissait l'assassinat de l'officier du MSA Alhader Ag Aguidid à Talataye chez lui. Plus récemment, l'enlevement et l'assassinat de Mohama Ag Saydima un combattant du MSA par ces mêmes extrémistes le 28 Août 2018.

Les attaques sur des civils dans la commune de Talataye et dans les régions de Gao et Ménaka ainsi que les attaques visant la coalition, les FAMA et les forces internationales (BARKHANE et MINUSMA) sont l'oeuvre d'extrémistes opérant sous la bannière du HCUA et le dernier rapport des experts indépendants de l'ONU vient le confirmer.

La coalition condamne avec la dernière rigueur les crimes crapuleux tout comme elle condamne vigoureusement un mensonge d’une partie signataire de l’Accord issu du Processus d’Alger motivée par l'envie de nuir au GATIA et au MSA.

Elle invite la CMA à vérifier ses informations et surtout à plus de retenue dans ses communiqués afin d'éviter d'être manipulé par des individus affiliés aux terroristes.

La coalition GATIA-MSA interpelle la CMA à s'investir et accompagner la coalition et les autres forces du champ pour apaiser les tensions entre les communautés et lutter contre toute forme d'insécurité dans nos régions.

La coalition appelle la MINUSMA à travers ses organes compétents en la matière à situer toutes les responsabilités.

Gao, le 1 septembre 2018

Pour la coalition

Amara Ag Hamdouna et Mohamed Ag Albachar

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here