Afrobasket masculin U18 : les aiglons évidemment

16

Ils l’ont fait. Les Aiglons ont remporté, hier la 21è édition de l’Afrobasket masculin U18, Bamako 2018. En finale, le capitaine Martin Diakité et ses coéquipiers ont dominé le Sénégal 78-76, au terme d’un match à suspense et qui restera comme l’un des plus relevés de l’histoire de la compétition. En effet, à moins d’une minute de la fin du temps réglementaire, le Sénégal menait 76-74 au tableau d’affichage mais les Aiglons ont eu les ressources physiques et morales suffisantes pour égaliser d’abord puis passer devant.

Quand le dernier coup de sifflet de l’arbitre retentissait, il était 21h précises et le tableau d’affichage marquait 78-76 pour le Mali. Présent dans les gradins du Palais des sports, ainsi que plusieurs membres du Gouvernement, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, ancien basketteur lui-même, se jette alors dans les bras de sa fille, avant de commencer à serrer la main des ministres, les uns après les autres.

La sélection nationale masculine U18 est championne d’Afrique et son sacre est tout sauf une surprise. Elle offre au Mali le 18è trophée continental de son histoire et prend date pour l’avenir. Contrairement à leurs précédentes sorties, les protégés du sélectionneur El Hadj Dicko ont beaucoup souffert, hier pour venir à bout des Lionceaux du Sénégal.

L’enjeu de la finale n’est sans doute pas étranger à cela, mais à l’arrivée, l’équipe a réussi à éviter le piège des Sénégalais, dont on sait qu’ils font partie des meilleurs du continent. Bravo donc aux enfants qui ont tout donné dans cette 21è édition de l’Afrobasket masculin U18 et qui méritent, largement le titre de champions d’Afrique. C’est le deuxième sacre d’une sélection masculine malienne, après celui des U16 sacrés en 2017 en Île Maurice. En plus de la couronne continentale, le Mali a également remporté le titre de MVP (meilleur joueur du tournoi), décerné au meneur Siriman Kanouté.

Pour revenir à cette finale Mali-Sénégal, elle a tenue toutes ses promesses. Dès le coup d’envoi du match, les deux sélections ont affiché leurs ambitions. Ainsi, après 5 minutes de jeu, Maliens et Sénégalais étaient à égalité 15-15. Plus entreprenante et visiblement bien en place, la sélection sénégalaise remporte le premier quart temps 23-20, mettant ainsi la pression sur les Aiglons.

Au deuxième quart temps, protégés du sélectionneur El Hadj Dicko prennent la bonne direction de marche et égalisent à 23-23, après seulement deux minutes de jeu. Ils prennent, ensuite l’avantage au tableau d’affichage (27-23), avant de se détacher et d’aller à la mi-temps avec 9 points d’écart (42-34). À la reprise, la sélection nationale baisse de rythme, Siriman Kanouté et ses coéquipiers multiplient fautes et pertes de balle, permettant au Sénégal de remporter le troisième quart temps (55-53).

Le quatrième quart temps sera celui de la vérité. Les deux protagonistes engagent un long bras de fer (60-60, 62-62, 64-64) et il faudra attendre les ultimes secondes de la finale pour voir les Aiglons briser le rêve des Lionceaux de s’imposer ici à Bamako. Score final : 78-76 pour le capitaine Martin Diakité et ses coéquipiers qui ont reçu le trophée des mains du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. L’Egypte a pris la troisième place du tournoi en battant l’Angola 89-78.

Le Mali et le Sénégal représenteront l’Afrique à la prochaine Coupe du monde de la catégorie. Dans notre édition de demain, nous reviendrons sur le sacre du capitaine Martin Diakité et de ses coéquipiers qui ont fait vibrer tout un pays pendant tout le tournoi

Seïbou S. KAMISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here