Gendarmerie nationale : inauguration des locaux du groupement des transports aériens

1

L’aéroport international président Modibo Keita a abrité, vendredi dernier, la cérémonie d’inauguration des locaux du Groupement des transports aériens (GTA). La rencontre était présidée par le directeur général de la gendarmerie nationale, le colonel-major Satigui dit Moro Sidibé. C’était en présence du directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC), Oumar Mamadou Ba, du commandant de la Légion de gendarmerie de Bamako, le colonel Lassana Keita.

Créé par arrêté n°2017 3377/MDAC-SG du 9 octobre 2017, le GTA est composé, entre autres, de la compagnie des transports aériens de Bamako, de deux escadrons de surveillance et d’intervention ainsi que de la section cynophile. La première séquence de cette cérémonie a porté sur l’investiture officielle du colonel Salif Yamadou Keita au poste de commandement du GTA.

Juste après, le directeur général de l’ANAC a indiqué que depuis 2001, l’aviation civile internationale fait l’objet d’actes d’interventions illicites et de plus en plus complexes. Ces fléaux, a-t-il ajouté, sont amplifiés par des crises sécuritaires qui sévissent dans des régions comme la nôtre. Il a expliqué que les articles à détecter passent d’un simple objet métallique (genre aiguille ou un couteau) à des explosifs les plus sophistiqués.

« Pour faire face à ces préoccupations multidimensionnelles, les Etats, sur la base de programmes nationaux de sûreté et sécurité de l’aviation civile, déploient à travers les structures intervenant dans la chaîne sécuritaire aéroportuaire, des stratégies appropriées selon les missions des unes et des autres », a relevé M. Ba.

Par ailleurs, Oumar Mamadou Ba s’est dit convaincu que le GTA permettra, entre autres, de renforcer l’efficacité de la mise en œuvre quotidienne des missions de sûreté de l’aviation civile, d’assurer la rapidité dans la riposte aux actes ou tentatives d’actes d’interventions illicites et la détection des engins explosifs.

«Cette innovation permettra de prendre en charge les préoccupations de sécurité et de sûreté soulevées par les compagnies aériennes desservant la plate-forme aéroportuaire de Bamako-Sénou», a-t-il précisé, ajoutant que le GTA permettra, surtout, de répondre à des exigences de l’aviation civile internationale au sens du décret 2011-469/P-RM du 29 juillet 2011 portant Programme national de sûreté.

Quant au commandant de la Légion de gendarmerie de Bamako, il a fait savoir que le GTA a été crée compte tenu des menaces persistantes qui pèsent sur la ville de Bamako et ses environs. Il a pour mission, de prévenir contre tout acte d’intervention illicite dans la zone aéroportuaire et d’assurer le contrôle de l’aviation ainsi que la recherche du renseignement, a expliqué le colonel Lassana Keita. Il a aussi mis l’accent sur la collaboration entre le GTA et les autres structures de l’aéroport pour obtenir un meilleur résultat. Une visite guidée des locaux a mis fin à la cérémonie.

Bembablin DOUMBIA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here