Perspectives des législatives d’octobre 2018 : Le NDI a bouclé une formation des femmes politiques.

1

Pendant que les états-majors des partis politiques maliens s’activent pour la composition des listes devant les représenter lors des élections législatives d’octobre prochain, l’Institut National Démocratique (NDI) a quant à lui choisi de renforcer les capacités des femmes de ces partis en vue de leur participation équitable à la politique et au Gouvernement. C’est ainsi que du 28 au 30 août dernier, il a réuni aux femmes formatrices des partis politiques retenues sur la base d’un certain nombre de critères de sélection, pour un atelier de formation qui s’est déroulé à l’hôtel Salam à Bamako.

Cet atelier que le NDI a inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’objectif 3 de son programme EMERGE, a consisté à former les femmes militantes des partis politiques en vue de former à leur tour les autres femmes au niveau de leur parti respectif. Il a donc abordé les thématiques que sont entre autres les styles d’apprentissages, les enjeux de la participation des femmes dans la vie politique, le cadre juridique des élections au Mali, les violences politiques faites aux femmes, les stratégies et la conduite d’une campagne électorale etc.

Trois jours durant, des experts du NDI ont, à travers une approche participative, impliquant les bénéficiaires à leur propre formation, amené les participantes à s’imprégner d’avantage des enjeux de la participation politique de la femme pour accroitre la candidature féminine aux prochaines législatives. Au terme de cette formation des formatrices, chacune des formées s’est désormais vue suffisamment outillée pour renforcer les autres militantes de son parti sur des astuces et des stratégies afin d’être investie par le parti. Elles ont été également rendues capables de reconnaitre les violences politiques faites aux femmes pour gérer ou contourner les risques.

Signalons que la formation a pris fin avec une cérémonie de remise des attestations de diplômes à chacune des femmes ayant reçu les notions. A cette occasion, Dr. Badié Hima le directeur résident du NDI Mali, a appelé les bénéficiaires à relever le défi qui est le leur : celui de rehausser leur effectif dans la prochaine assemblée nationale. « Je serai très heureux de vous voir égaler l’effectif des hommes à l’hémicycle à l’issue des législatives à venir » a laissé entendre M. Hima à l’intention des formatrices formées.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here