Insécurité résiduelle à Djélibougou : Un jeune policier noctambule et sa fiancée tombés dans une embuscade

3

A la veille de la fête de Tabaski, quatre bandits armés ont attaqué un jeune policier en formation et sa fiancée dans les environs de 4 h du matin, au 3e carré du lycée Fily Dabo Sissoko. Dans une embuscade tendue par quatre jeunes armés, à bord de deux motos Djakarta, Soumaïla dit Ladji Sissoko et sa fiancée Aïcha Cissé sont attaqués.

«Dès que le jeune policier a compris le piège, il a marqué un arrêt et ordonna à sa fiancée de fuir », nous a affirmé le Chef de Brigade du Commissariat de police le plus proche du secteur. Les bandits sont parvenus alors à entourer Ladji et un d’entre eux avait voulu lui tirer dessus en oubliant qu’ils avaient à faire avec un porteur d’uniformes.

En bon policier, le jeune Ladji a eu le reflexe de s’écarter et la balle tomba sur le pied gauche d’un des bandits du nom de Moussa Traoré, domicilié à Bozola et âgé de 22 ans.

Mais, malgré sa blessure, le délinquant essaya de persister et invita ses coéquipiers de tuer le jeune policier.

Selon le Chef de Brigade des Recherches du VIe Arrondissement, ils avaient informé tous les hôpitaux dont l’Hôpital du Mali, Gabriel Touré et Point G.

Les délinquants sans réfléchir sont partis laisser leur coéquipier à l’hôpital Gabriel Touré vers sept heures du matin. Les médecins déjà informés, alertèrent aussitôt au Commissariat du VIe Arrondissement.

C’est ainsi que le jeune délinquant, Moussa Traoré, fût arrêté pendant que les trois autres malfrats prenaient la poudre d’escampette.

En conclusion, le jeune policier et sa fiancée ont été sauvés mais les bandits ont réussi à s’évader avec la moto de l’Agent Soumaïla dit Ladji Sissoko. Phénomène d’insécurité quand tu nous tiens !

Habibatou Konta, Stagiaire

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here