Investiture d’IBK : Des saboteurs repérés

15

Selon des sources sécuritaires, une réunion suspecte des jeunes du parti URD de Soumaïla Cissé a lieu à Bamako cette nuit, quelques heures avant l’investiture du Président élu Ibrahim Boubacar Keïta.

C’est à la suite d’un communiqué signé par l’opposant Soumaïla Cissé, contestataire des résultats de la présidentielle que des réunions dites suspectes de jeunes de l’opposition ont été signalées dans la ville de Bamako, a-t-on appris.

Dans le seul but de saboter la cérémonie d’investiture du Président IBK, nos sources affirment que les jeunes ci-dessus nommés planifient un rassemblement aux alentours du palais de la culture de Bamako. En ligne de mire, il nous est revenu que les contestataires projettent de lancer des projectiles en direction du palais de la Culture abritant la cérémonie d’investiture du Président.

Ensuite, nos sources ajoutent que certains des jeunes de l’opposition sont chargés d’infiltrer la cérémonie pour s’en prendre à la police afin de créer un désordre.

Déjà, dans un communiqué du chef de file de l’opposition appelant à un soulèvement en rapport à la cérémonie du 04 septembre, Soumaïla Cissé écarte l’emploi de la violence. Or, pour un observateur, « c’est du trompe-l’œil, Soumaïla tombe dans l’ironie par le déni, en écartant la violence pour l’employer et se dédouaner avec ses écrits qui ne sont que de la poudre aux yeux ».

En tout état de cause, il est longtemps collé à l’opposant Cissé de vouloir faire sombrer le Mali dans un chaos. Avec un tel appel à soulèvement en tel jour et tel lieu, l’opposant Soumaïla choisit sa manière d’entrer dans l’histoire. Reste à savoir s’il ira jusqu’au bout, lui qui est bien tenu à l’œil du peuple !

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here