Ségou : les nouvelles recrues de la protection civile bouclent leur formation militaire

3

Les 350 nouvelles recrues de la protection civile ont bouclé leur formation militaire de 5 mois au camp Cheickou Amadou Tall. Une cérémonie de sortie de promotion a été, à cet effet, organisée mercredi dernier sous la présidence du directeur général de la protection civile, le colonel Seydou Doumbia. C’était en présence du colonel Oumar Diawara, commandant de zone, du capitaine Moussa Traoré, directeur du centre de formation. Montée de couleur, défilé et discours ont rythmé cette cérémonie.

Ainsi pendant les 5 mois de formation intense, les futurs «soldats du feu» ont appris le maniement des armes et sont prêts pour la défense de l’intégrité territoriale. Au nom de la région militaire N° 2 et du secteur 5, le colonel Diawara a expliqué que le but de cette formation militaire était de renforcer la capacité opérationnelle des forces de défense et de sécurité.

Ce qui, de son avis, prouve le souci constant des hautes autorités à donner à nos forces de sécurité et de défense une formation adéquate pour faire face à la guerre asymétrique imposée à notre pays. Le colonel Diawara a remercié les formateurs pour leur savoir-faire, leur professionnalisme et leur disponibilité. Cet engagement de l’encadrement, soutient-il, a été source de motivation pour les jeunes recrues.

En s’adressant aux «soldats du feu», le commandant de zone les a invités à redoubler couramment de patriotisme, de cohésion, de discipline et surtout de détermination, dont ils ont fait siennes au cours de leur formation. Le directeur du centre, le capitaine Moussa Traoré, a félicité les jeunes pour leur courage et assiduité. En bon instructeur, il leur a prodigué quelques conseils.

« En choisissant de faire une carrière paramilitaire, les jeunes doivent savoir que c’est un métier difficile, mais noble. Être un élément des forces de sécurité, c’est accepter beaucoup de contraintes », a-t-il déclaré. «Les connaissances acquises lors de cette formation ne sont pas définitives. Elles doivent être entretenues et complétées », a ajouté et rappelé le capitaine Moussa Traoré, en invitant les nouvelles recrues à la discipline, à la compétence, au courage.

Le directeur général de la Protection civile, le colonel Seydou Doumbia, a remercié le commandant de la région et tout son staff pour leur appui sans faille tout au long de la formation. Ainsi s’achève la formation militaire, dit-il, pour que commence la formation proprement dite de sapeur-pompier. Les jeunes après cette formation regagneront Bamako pour avoir tous les secrets nécessaires pour être de bons «soldats du feu ». A cet effet, Seydou Doumbia les a invités comme ils l’ont démontré lors de cette formation, à plus de courage et d’assiduité. La cérémonie a pris fin par une remise de diplômes à 5 jeunes recrues qui se sont le plus illustrées par leur comportement.

Mariam A. TRAORÉ

AMAP-Ségou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here