Natation, coupe de la paix : La Garde Nationale sans discussion

18

La 7è édition de la coupe de la Paix s’est disputée, le samedi 1er septembre à la Piscine de l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS). L’événement était présidé par le président de la Fédération malienne de natation (FMN), Mamourou Bouaré, en présence du représentant de la direction nationale des sports et de l’éducation physique (DNSEP), Souleymane Touré et du président de la ligue de natation du District de Bamako, Seïbou Traoré.

Une cinquantaine d’athlètes, issus des ligues de Bamako (Garde nationale, Djillon et Aqua club) et Koulikoro ont participé à la compétition. Ils se sont affrontés dans six épreuves : le 100 mètre et le 50 mètre brasse, le 50 mètre nage libre, les 100 et 50 mètres papillon et le 50 mètres dos. Les premières épreuves (50 mètres nage libre, 50 mètres papillon, 50 mètres brasse et 50 mètres dos) ont été dominés par Ibrahima Abbé Traoré de la Garde nationale.

Quant à Fatoumata Konaté de Djillon, elle a dominé de la tête et des épaules les épreuves des 50 et 100 mètres nage libre. L’épreuve du 100 mètres papillon a vu la victoire d’Issa Sanogo de la Garde nationale, alors que Amadou B. Doumbia de Djillon a remporté la médaille d’or au 50 mètres nage libre. Dans l’épreuve du 50 mètres nage libre juniors, Hassane Sangaré et Aïcha Konaté (Djillon) ont été sacrés, tout comme Sékou Abbé Traoré (Garde nationale) qui s’est imposé chez les cadets au 50 mètres nage libre. Au 100 mètres brasse seniors, Alidji Touré (Djillon) s’est montré le plus rapide, tandis que Aminata Sankafé (Koulikoro) a dominé l’épreuve du 50 mètres nage libre senior femme. Sans surprise, Nouhoum Tounkara (Garde nationale) s’est hissé sur la plus haute marche du podium de l’épreuve du 50 mètres papillon cadet, alors que Sékou Abbé Traoré et Issa Sanogo (Garde nationale) ont dominé, respectivement les épreuves du 50 mètres dos cadets et du 50 mètres papillon seniors. Au classement général, la Garde nationale s’est hissée sur la plus haute marche du podium, avec 31 médailles, dont 11 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 8 médailles de bronze. La deuxième place est revenue à Djillon qui a totalisé 13 médailles (6 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 3 médailles de bronze). L’équipe de la ligue de Koulikoro complète le podium avec 6 médailles, dont 2 médailles d’or et autant de médailles d’argent et de bronze. «La coupe de la Paix a été lancée en 2012 la Fédération malienne de natation.

C’est pour contribuer au retour de la paix dans notre pays que cette compétition a été lancée», dira le président de la fédération dans son allocution de clôture. Mamourou Bouaré ajoutera : «Aujourd’hui, je suis un président comblé par les résultats. Nous avons assisté à de belles empoignades qui ont tourné à l’avantage de l’équipe de la Garde nationale. Je félicite tous les clubs qui ont participé à la compétition et remercie nos partenaires, à savoir le ministère des Sports, le Comité national olympique et sportif et Malitel».

B. T.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here