Présidentielle de 2018 : – Le Collectif des Maliens de France ne reconnait pas IBK comme président de la République

1090

– Ses membres décident d’occuper le consulat général du Mali en France
Dans un communiqué publié le lundi août 2018, le Collectif des Maliens de France affirme ne plus reconnaitre IBK comme président de la République du Mali à partir du 4 août 2018 à 00h 00mn. Ils précisent qu’ils occuperont immédiatement le Consulat général du Mali en France sans limite de temps, jusqu’à ce que le pouvoir soit restitué au peuple souverain du Mali et que leurs votes soient pris en compte.

« Le mandat de cinq ans, confié par le peuple digne et fier du Mali à Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta prendra fin ce mardi 04 août 2018 à minuit (GMT) », précise le communiqué du collectif des Maliens de France.

A en croire le communiqué, lors du second tour du scrutin présidentiel tenu le 12 août 2018, le peuple a décidé de façon libre et éclairée de répudier Ibrahim Boubacar Keïta de ses fonctions de président de la République du Mali. Mais, regrettent les Maliens de France, IBK, sa famille et son clan ont décidé de confisquer le pouvoir au Mali, malgré leur défaite patente à ce scrutin.

Selon les membres du collectif, pour hypothéquer l’avenir du Mali et des Maliens, M. Ibrahim Boubacar Keïta s’appuie sur une « police politique » brutale ainsi qu’une administration aux ordres et avec la complicité d’une « Cour constitutionnelle vénale », au mépris de la morale. « Le Mali et le peuple malien ont accepté de tout subir dans la patience et l’endurance afin de mettre fin à ce régime corrompu et dictatorial par et dans les urnes », écrivent-ils dans le communiqué avant d’ajouter : « Voyant nos frères et nos sœurs mourir chaque jour sur les plages du monde par l’immigration, voyant nos maigres ressources détournées par un clan au pouvoir, constant la torture et la brutalité sans limite du régime qui n’hésite pas à torturer jusqu’au meurtre d’innocent journaliste, n’ayant plus aucun espoir face à la confiscation de notre avenir, nous, peuple du Mali, n’avions d’autre choix que d’user pacifiquement par notre droit le plus légitime à la désobéissance civile ».

Selon le communiqué, les membres du collectif ne reconnaissent plus Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta comme président de la République du Mali à partir de la fin de son mandat (ce 4 août 2018 à 00h 00mn – GMT).

Selon le communiqué, les membres du collectif des Maliens de France occuperont immédiatement le consulat général du Mali en France sans limite de temps jusqu’à ce que le pouvoir soit restitué au peuple souverain du Mali et que leurs votes soient pris en compte. « Nous appelons tous nos frères et sœurs maliens au Mali et de partout dans le monde, ainsi que tous les amis du Mali à occuper toutes les institutions de la République sans relâche », appellent les Maliens de France dans leur communiqué.

Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here