Visite d’IBK en Chine : L’accueil froid de Pékin

29

À sa descente d’avion, à l’aéroport international de Pékin, le couple présidentiel a été accueilli au bas de la passerelle par Sun Shichao, le Vice-directeur de l’Assemblée populaire de la Municipalité de Beijing, un employé communal et même pas un élu local. Alors qu’il est invité, selon le communiqué officiel, par Xi Jiping, Président chinois à y effectuer une visite d’État.

Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, accompagné de son épouse, Mme Kéïta Aminata Maïga, est arrivé à Beijing à 10 H55 (soit 02h 05, heure de Bamako), le 29 août 2018. Mais, c’est seulement le 31 août, lendemain qu’il a été reçu par le Président chinois Xi Jiping au Grand Palais du Peuple. Au cours de cet entretien, selon toujours le Communiqué officiel, le Président IBK a rappelé à son hôte que le Mali a été un des pays pionniers qui a beaucoup contribué à l’obtention par la République Populaire de Chine d’un siège de membre permanent au Conseil de Sécurité des Nations Unies. Le temps fort de cette visite de travail de 72 heures en République Populaire de Chine sera dominé par la rencontre des deux Présidents qui ont échangé sur les volets Coopération sino-malienne ; Coopération internationale ; Développement économique ; … La visite du Président IBK a pris fin avant le début du forum sur la Coopération Sino-africaine. IBK est rentré le 2 septembre 2018 à Bamako, 48 heures avant la cérémonie de son investiture pour son second mandat.

Que vaut notre Président aux yeux des Chinois ?

Un Sous-directeur d’une municipalité c’est-à-dire une Commune, un Homme qui n’a même le rang de Conseiller communal plein, qui accueille un Président de la République. La Chine prend-elle position pour Soumi, en ne considérant pas IBK comme élu, mais comme un nommé notamment par la Cour Constitutionnelle et en passe d’être reconnu et accepté par la Communauté Internationale ? Mais, voilà, avec tout cet affront, les pros IBK sont contents, ricanent et badinent l’avenir de notre pays.

Mahamadou Yattara : LE COMBAT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here