Pourquoi IBK refuse de rendre public ses biens ?

6

Le Président de la Cour Suprême, Nouhoun Tapily, a rendu public le 6 septembre 2018 un communiqué pour informer l’opinion que le Président de la République a procédé à la déclaration de ses biens conformément à l’article 37 de la constitution. Contrairement en 2002 où la Cour Suprême détaillait les biens du Président élu Amadou Toumani Touré et du Président sortant Alpha Oumar Konaré, le texte signé par Nouhoun Tapily est muet sur la liste du patrimoine d’IBK. L’histoire se répète. Car déjà en 2013, IBK n’a daigné rendu public ses biens afin que ses concitoyens puissent connaître ce qu’il possède. Pourquoi IBK refuse de rendre public une liste détaillée de ses biens ? Que cache-t-il à ses compatriotes ?

Selon le dernier alinéa de 37 de la constitution du 25 février 1992, « après la cérémonie d’investiture et dans un délai de 48 heures, le président de la Cour suprême reçoit publiquement la déclaration écrite des biens du président de la République ». La Cour Suprême aide le Président de la République à violer de facto la constitution.

La transparence oblique IBK à publier l’intégralité de ses biens. Au delà d’une exigence constitutionnelle, cette pratique est une obligation pour celui qui veut engager une lutte implacable contre la corruption.
Dily Kane
Mali24

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here