Cotisation pour la marche du 15 septembre : Soumaïla Cissé essoufflé financièrement

37

Après trois marches de protestations contre les résultats issus de l’élection présidentielle de juillet-août 2018, l’opposition malienne arbore un sourire d’essoufflement financier. Soumaïla Cissé et acolytes viennent de demander une cotisation aux Maliens pour pouvoir organiser une marche, prévue pour le 15 septembre prochain.

Le samedi 8 septembre 2018, le Quartier Général de campagnes du candidat malheureux du second tour de la Présidentielle du 12 août 2018, a abrité un meeting d’information et de protestation contre les résultats de ladite élection et les arrestations de Paul Ismaël Boro, Moussa Kimbiri et Bourama Diarra.

Comme si la demande par les militants de la libération immédiate, sans condition, de leurs camarades ne suffisait pas, fort est de constater que Soumaïla Cissé et ses soutiens projettent une énième marche, le 15 septembre 2018. Pis, pour pouvoir organiser ladite marche, ils demandent une cotisation dite ‘’citoyenne des Maliens au numéro orange-money 76594977’’

Selon les explications données par la jeunesse de cette branche de l’opposition, «cette cotisation vise à mesurer le degré d’engagement des Maliens à préserver leur victoire». Cette nouvelle donne au sein de l’opposition de Soumaïla Cissé est sujette à caution.

En effet, depuis que l’opposition descend dans la rue pour manifester son mécontentement, son refus, son opposition face à des sujets cruciaux de la vie de la Nation, tel le référendum constitutionnel avorté, il n’a jamais été demandé aux citoyens acquis à la cause de l’opposition, sinon aux marcheurs de cotiser de l’argent, au point de mettre un numéro compte orange-money à disposition.

La question enflamme sur les réseaux sociaux. «C’est l’heure de passer à la caisse au QG de Soumy. Il faut envoyer ce que vous avez perçu. Il y a même un numéro orange-money», a balancé un internaute. Et une autre d’ajouter : «L’opposition est tombée bas dé! Depuis quand on cotise pour une marche politique au Mali ? Yako ».

Pour d’autres internautes encore de demander : «Et Les 500 millions ? », « Quel est d’abord l’intérêt de ces marches ? »

En définitive, cette demande de la part de l’opposition qui, par ailleurs, bénéficie de 500 millions de FCFA comme de fonds de roulement annuel sonne comme un essoufflement financier de son principal Bailleur qu’est Soumaïla Cissé.

Cyril ADOHOUN

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here