Cercle de Yélimané : Des jeunes très ambitieux veulent faire leur entrée au parlement

4

La nouvelle impulsion que veut donner le président IBK à sa gouvernance en plaçant la jeunesse au centre de ses priorités, semble inspirer plus d’un. En effet, pour la jeunesse malienne l’espoir est permis à condition que la flamme qui vient d’être rallumée ne soit pas vite éteinte. Ainsi, le prochain grand rendez-vous électoral qui se profile à l’horizon c’est bien le scrutin législatif fixé pour fin octobre prochain, même si des indiscrétions évoquent la probabilité d’un report.

Pour ces législatives annoncées des jeunes ambitieux pour leur pays veulent faire bouger leur ligne en faisant leur entrée au prochain parlement. Ce cas est notamment visible dans le cercle de Yélimane où certains vieux brisquards de la politique ne veulent toujours pas céder la place aux jeunes. Ils tentent ainsi désespérément de jeter toutes leurs forces dans la bataille pour barrer la route à la montée en puissance de jeunes qui veulent aussi faire leurs preuves. Parfois, il y a même des alliances de raison qui se créent pour qu’aucun intellectuel digne de ce nom ne représente le cercle au sein de l’Assemblée nationale.

Cela, après que ces vieux brisquards aient montré toutes leurs limites puisque n’ayant pas pu apporter quelque chose de concret à ce cercle. Pourtant, cette localité fait partie des plus riches au Mali en terme de ressources humaines, naturelles, etc. Mais en même temps, elle fait aussi partie des plus pauvres sur le plan du développement. N’eût été l’apport de la diaspora, ce cercle serait certainement rangé aux oubliettes.

C’est donc cette image que des jeunes entendent changer en signant leur première entrée au prochain parlement. Parmi ces jeunes ambitieux qui méritent de faire leur entrée au parlement, on peut citer le cas du président du mouvement citoyen Kiyekurumba, Mahamadou Cissé. Ce dernier a toujours démontré son souci ardent pour le développement du cercle de Yelimané. Raison pour laquelle en compagnie d’autres bonnes volontés qui le soutiennent dans son action, il a énormément investi dans cette localité. Des investissements qui, rappelons-le, vont dans le sens de l’amélioration de la santé, de l’éducation et du bien-être des populations locales. Son mouvement Kiyekurunba s’est d’ailleurs toujours prononcé sur les grandes questions qui touchent la vie de la nation et celle de Yélimané en particulier. Aussi, Mahamadou Cissé a toujours été proche des populations locales qui soutiennent sa démarche. Pour celles-ci son entrée au parlement sera l’occasion de mieux faire entendre leur voix et contribuer significativement au développement du cercle.

Ce jeune s’est également révélé être une personne qui a un sens élevé du patriotisme même au plus fort de la crise de 2012. C’est ainsi qu’il assistait très souvent à des débats sur des grandes chaines de télévisions françaises mettant l’accent sur la nécessité de préserver l’unité et la souveraineté du pays.

Toutefois, il doit aussi faire face à certains obstacles notamment dressés par de vieux brisquards de la politique qui n’ont rien apporté de concret au développement de la commune. Bien au contraire.

C’est aussi l’occasion pour le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta qui vient d’être brillamment réélu de penser véritablement à ces jeunes qui ont valablement contribué à son sacre électoral. D’autant qu’il a promis de placer la jeunesse malienne au cœur des priorités de son nouveau quinquennat. Promesse qui commence d’ailleurs à être concrétisée au regard du nombre de jeunes qui viennent de faire leur entrée au gouvernement post-présidentielle et qui occupent des portefeuilles de souveraineté. D’où l’impérieuse nécessité de maintenir cette dynamique en encourageant d’autres jeunes qui n’ont pas démérité à entrer dans le parlement à l’issue des prochaines législatives.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here