L’état dégradant de la route : L’a population de Kati s’insurge

27

Comme il fallait s’y attendre, la circulation routière était perturbée, hier aux environs de 21 heures, sur le tronçon Bamako-Kati. Tout le long du trajet qui passe devant le lycée Mamby Sidibé, avait été bloqué par des manifestants en colère totale. «Des jeunes ont barricadé la route tout en brûlant des pneus sur la chaussée », a été constaté sur place par notre Reporter.

A Kati Koko plateau, des jeunes gens ont barricadé la route pour protester contre son état de dégradation avancée. En fait, la circulation était perturbée momentanément. Des pneus ont été brûlés, des troncs d’arbres et d’ordures ménagères entreposés au milieu de la chassée. Les automobilistes ont fini par rebrousser chemin.

Selon eux, beaucoup de routes du pays sont en mauvais état pour faute d’entretien. Il s’agit notamment de la route Bamako-Nioro ; Bamako-Diéma- Kayes et Bamako-Mopti-Gao.

Au sujet de l’axe Bamako-Kati, les usagers subissent le pire des souffrances sur cette route qui fut l’une des plus grandes réalisations du Président ATT.

De nos jours, la dégradation avancée des routes de Bamako ne fait que s’empirer, plongeant ainsi les usagers dans un calvaire infernal. Surtout en cette saison des pluies. «Cette situation, qui n’honore pas notre pays, mérite une attention particulière de la part de nos plus hautes autorités », a affirmé un Habitant qui ayant requis l’anonymat.

Les autorités compétentes sont fortement interpellées afin de trouver une solution idoine pour soulager les usagers de ce trajet Kati-Bamako.

En attendant, les populations se posent à longueur de journées la question de savoir où va l’argent du péage et de pesage et d’autres contribuables patois. Affaire à suivre !

Fatoumata Doumbia

Source : Le Credo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here