Comité de normalisation de la FEMAFOOT : En seulement 10 mois, les membres du CONOR coûtent 170 millions de francs CFA au football malien

2

Nommé le 10 janvier 2018 pour un mandat de 3 mois et 20 jours, le Comité de Normalisation (CONOR) de la FEMAFOOT a vu son mandat proroger de 6 mois, soit, jusqu’au 31 octobre prochain. En ces quelques mois de gestion, le salaire mensuel du CONOR coûte très cher au football malien.

Avec un salaire mensuel de 4 500 000 FCFA, la présidente du CONOR, Mme Daou Fatoumata Guindo empochera en fin octobre 2018 la coquette somme de 45 millions FCFA. Au même moment, son vice-président, Me Mamadou Gaoussou Dairra s’en sortira avec 35 millions FCFA (soit 3 500 000 FCFA par mois). Les trois autres membres Mahamadou Samaké, Losseyni Bengaly et Me Issoufou Diallo encaisseront 30 millions FCFA chacun (soit 3 000 000 par mois).

Il faut comprendre qu’en 10 mois déjà, le salaire du CONOR de la Femafoot s’élève à 170 millions de nos francs. Une somme qui est d’ailleurs défalquée sur l’enveloppe financière que la FIFA octroie au développement de notre sport roi.
Les membres du CONOR doivent-ils continuer à bénéficier d’une telle somme au détriment du football malien ?

A. Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here