MMEIA : Yaya Sangaré prend fonction et dévoile ses priorités

8

Comme exigé par la tradition administrative, l’ancien ministre des Maliens de l’extérieur et Intégration africaine, Dr. Abdourhamane Sylla, a officiellement passé la commande à son successeur, Yaya Sangaré, mercredi en présence des membres du cabinet et des chefs des services rattachés. L’occasion était bonne pour l’ancien député de partager avec ces cadres ses priorités pour relever les nombreux défis qui l’attendent.

ISIM SCHOOL
Optimisation de la Fonction de Secrétaire et d'Assistant(e) de Direction

Après de loyaux services rendus à la nation, Dr Abdrahamane Sylla a passé le témoin le mercredi dernier à son successeur en l’occurrence Yaya Sangaré.

Le ministre sortant a félicité le nouveau titulaire du poste pour la confiance placée en lui par les hautes autorités.

En retour, Yaya Sangaré a remercié le ministre sortant pour ses multiples contributions à la promotion et à la protection des Maliens de l’extérieur, surtout l’assistance aux compatriotes en détresse à l’extérieur du pays, leur insertion dans le circuit économique national et les hautes autorités pour la confiance placée en lui. “C’est conscient de toute la responsabilité qui est la mienne et du privilège à moi attribué par les plus hautes autorités du pays, que j’ai accueilli humblement ma nomination, tout en mesurant en même temps les défis qui m’attendent.

Je m’engage à œuvrer inlassablement à y faire face et à les relever avec l’appui de tout le personnel de ce département combien stratégique pour le bien-être de nos concitoyens vivant à l’extérieur du pays et pour un espace sous-régional et international plus intégré”. C’est en ces termes que le nouveau ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Yaya Sangaré, a réaffirmé son engagement et sa détermination à relever les nombreux défis qui sont désormais les siens.

Malgré les avancées, le nouveau ministre fixe de nouveaux objectifs. “Pour ma part, l’accent sera mis sur la bonne gouvernance, la transparence et la performance. C’est dire que la responsabilité de chacun est engagée. Pour y arriver, il est nécessaire, voire indispensable de mettre en place des politiques robustes et conformes à la vision du président de la République, puis d’assurer une bonne coordination et un bon suivi des mesures et décisions”, a-t-il prévenu.

Accès aux documents administratifs, rapports avec les consulats, conditions de départ, de séjour de certains compatriotes à l’extérieur et de retour dans le pays, relations entre Maliens à l’extérieur, conditions de négociations et d’application de certains accords et traités internationaux impactant la vie de nos compatriotes vivant à l’extérieur sont, entre autres, les priorités qui seront au cœur du combat du ministre Sangaré et son équipe pour conforter les acquis de son successeur tout en prenant en compte la vision du président de la République sur la diaspora malienne.

“Les chantiers sont nombreux et divers et obligent l’implication totale de chacun et de tous. Je vous invite à un travail d’équipe, une synergie d’actions entre les différents services et un fonctionnement systémique de notre département. Je voudrais rassurer aussi les uns et les autres que les acquis seront préservés et que les actions qui ne sont pas conduites à terme, seront poursuivies et développées avec ma marque au profit des Maliens sans exclusive et d’une intégration africaine mieux négociée”, a promis le ministre.

Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here