Gouvernement Soumeylou Boubèye Maïga II : Le fil conducteur de la nouvelle équipe dévoilé

26

Engagement à la tâche, collégialité, travail d’équipe et solidarité gouvernementale sont, désormais, selon le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, le fil conducteur de la nouvelle équipe gouvernementale. Il l’a dit lors de la première rencontre avec les 32 membres du gouvernement, le lundi dernier, à la Primature.

A la faveur de la mise en place du nouveau gouvernement, dans la nuit du 9 septembre dernier, le tout premier conseil de Cabinet, autour du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, s’est réuni, lundi 10 septembre dernier, dans la salle de conférence de la Primature. Y ont pris part l’ensemble des 32 membres du nouvel attelage gouvernemental.

Cette première rencontre du chef du Gouvernement avec ses ministres a débuté dans une atmosphère très détendue empreinte de courtoisie.

L’ordre du jour annoncé par le secrétaire général du Gouvernement indiquait qu’il s’agissait d’une prise de contact et d’orientations à donner pour la conduite de l’action gouvernementale.

L’occasion était donc tout indiquée pour le Premier ministre de féliciter les membres du Gouvernement pour la confiance placée en eux par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, mais aussi les remercier d’avoir accepté de faire partie de cette équipe qui reflète le socle sur lequel le Président a été élu pour mettre en œuvre le contrat social qui le lie au peuple.

Pour Soumeylou Boubèye Maïga, le fil conducteur de cette équipe gouvernementale doit être l’engagement à la tâche, la collégialité, le travail d’équipe, la solidarité, mais surtout l’efficacité afin de relever les grands défis de notre pays : la sécurité, la paix et la cohésion nationale, la réconciliation et le développement. Le Premier ministre a ajouté que les femmes et les hommes qui composent ce Gouvernement doivent se préparer à faire face aux attentes fortes et légitimes des Maliens. D’où la volonté ferme du chef du Gouvernement de s’attaquer avec urgence au retour et au renforcement de la paix et de la cohésion à travers le redéploiement de l’administration et de la justice sur toute l’étendue du territoire national, ainsi que le retour des services sociaux de base.

L’autre défi majeur évoqué par le chef du Gouvernement est relatif à la question de la gouvernance. Sur ce dernier point, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga a invité les nouveaux membres du Gouvernement à la rigueur et aux vertus de recevabilité et de bonne gestion des deniers publics. “Nous devons prouver que chacune des femmes et chacun des hommes faisant partie du Gouvernement est là au service de la nation, au service de l’intérêt général”, a-t-il déclaré avec force.

Avant de terminer, le chef du Gouvernement a témoigné à chaque ministre son profond attachement à servir son pays, surtout en ce moment où des défis et enjeux fondamentaux sont grands et urgents. Il a ainsi invité les ministres à être une équipe soudée, solidaire, déterminée, dévouée pour répondre aux attentes des Maliens. Le Premier ministre s’est réjoui de la présence de 11 femmes ministres dans le Gouvernement. D’où le respect du quota des 30 %. Soumeylou Boubèye Maïga s’est également réjoui de la nomination de plusieurs jeunes, souvent dans des positions stratégiques. Ce qui confirme l’engagement du président de la République à promouvoir la jeunesse.

ABH

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here