Avec des piments comme seule arme : rocambolesque évasion collective de prisonniers à Bamako, au Mali

9

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un scénario incroyable s’est déroulé dans une prison de Bamako, au Mali. Des prisonniers ont emmagasiné une quantité astronomique de piments qu’ils recevaient dans les paniers de nourriture que leur apportaient leurs proches et en ont fait un jus fortement lacrymogène qu’ils ont utilisé pour s’évader.

Vers deux heures du matin, un détenu a simulé des douleurs atroces et s’est mis à crier. Lorsqu’un gardien est venu le sortir de sa cellule, il a reçu une bonne dose de jus de piment dans les yeux et a été neutralisé.

Les prisonniers ont attendu l’intervention du second gardien pour lui faire subir le même sort, avant de quitter leur cellule. Malgré des affrontements violents qui ont occasionné un mort parmi les détenus et des blessés dans les deux camps, les autres gardiens n’ont rien pu faire devant le nombre des prisonniers.

Les détenus se sont donc évadés collectivement et bon nombre d’entre eux sont encore dans la nature. Cela prêterait à rire mais surtout à pleurer, s’agissant d’une mixture lacrymogène…

L.A.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here