24 heures après son arrestation à Bamako : Le chef militaire de la CMA libéré

7

Les autorités ont procédé à la libération du Chef militaire de la CMA à Kidal, Ibrahim Ould Handa, ce dimanche 16 septembre. Il avait été arrêté, le samedi 15 septembre, à l’ex-Cres de Bamako pour des raisons encore inconnues.

Selon des sources proches du dossier, Ould Handa a été libéré suite à des menaces proférées par des leaders de la CMA de boycotter les travaux des sous-comités thématiques et du comité de suivi de l’accord pour la paix et la réconciliation issus du processus d’Alger, prévus cette semaine à Bamako. Toutefois, celles-ci n’ont pas voulu nous indiquer les raisons ayant conduit à l’arrestation de Ibrahim Ould Henda.

Aussitôt après sa libération, ce dernier a été aperçu aux côtés de certains leaders de la CMA tels que Alghbass Ah Intallah, Sidi Brahim Ould Sidatt, le porte-parole de la CMA.

Depuis son arrestation, des sources ont indiqué que des contacts ont été établis afin de connaitre son lieu de détention et de commencer les tractations en vue de sa libération.

Il est à noter que Ould Henda est arrivé, il y a quelques jours, à Bamako pour participer aux travaux du sous-comité thématique Défense et Sécurité en prélude à la 25e session du Comité de Suivi de l’Accord prévue demain lundi 17 septembre. Il participait à ses travaux au nom de la branche militaire du MAA-CMA dirigée par le Colonel Housseyne Ould Ghoulam, basé à Ber, dans la région de Tombouctou.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here