Quand Oumar Mariko parlait de Ras Bath : ‘‘C’est un agent provocateur… on finira par savoir pour qui il roule’’

1736

Dans cette interview par lui accordée à la WebTv RP Médias en avril 2017, Oumar Mariko déplorait l’attitude du jeune activiste Ras Bath. Il le qualifiait d’ «agent provocateur », roulant au compte de quelqu’un. Plus d’une année après cette sortie médiatique, le temps semble avoir donné raison à Oumar Mariko au regard de ce qui s’est passé après l’épisode de l’élection présidentielle. Morceaux choisis !

‘Il n’a personne derrière lui, personne ! Tous ceux qui le suivent finiront par savoir qui il est en réalité’’, déclare Oumar Mariko dans cette interview qui, faut-il le rappeler, date d’Avril 2017. Selon lui, ‘‘les Maliens finiront par savoir qui est réellement Ras Bath, l’objet de sa lutte’’.

Parlant de cette lutte, Oumar Mariko pense qu’Il ne fait même pas un combat proprement dit ‘‘Il sabote la lutte des autres. Il a pour mission de saboter notre lutte’’, dit-il avant d’ajouter : ‘‘Pour moi, c’est un agent provocateur. Il dit ceci, il dit cela et les gens le croient. Que Dieu nous en garde’’.

Et son discours ? Omar Mariko disait à l’époque que Ras Bath ne dit rien de concret : ‘‘Qu’est ce qu’il peut dire ou faire encore que nous n’avons pas déjà fait ?’’. S’interroge Oumar Mariko

Aux dires de Oumar Mariko, Ras Bath est dans le combat avec un autre objectif : ‘‘Lui, il est là pour saboter notre combat. Il sabote notre combat pour se faire une image, c’est pourquoi ce pays n’avance pas. Chacun veut protéger ses intérêts. On saura dans le futur pour qui il roule réellement.’’

Ras Bath roulait pour qui ? Oumar Mariko refuse de le dire. Qu’à cela ne tienne ! Tout le monde est unanime sur un point : Le concept ‘‘Boua ba Bla’’ a plus contribué à la réélection d’IBK contrairement à l’objectif attendu par beaucoup de Maliens, soit dit en passant.

Oumar Mariko à travers cette interview, voit un grand manque de cohérence dans le combat de Ras Bath. ‘‘Il te flatte aujourd’hui et te critique demain’’, dit-il avant de poursuivre : ‘‘Ce sont des tactiques que nous avons tous appris à travers le mouvement démocratique. On les appelle les agents provocateurs de masse. Ils viennent faire la provocation, la surenchère pour attirer l’attention des gens et créer un ensemble d’espoir autour d’eux. Et ils vont tout laisser tomber au profit de celui pour qui il roule le jour où tous les espoirs sont braqués sur eux. C’est ce jour que l’on comprendra que son combat n’a rien à voir avec l’objectif recherché’’.

Djibi Samaké

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here