Gendarmerie nationale : Les 58 ans fêtés !

9

Le 1er anniversaire de la création de la gendarmerie nationale couplée à la sortie de la 32ème promotion des officiers de la police judiciaire « OPJ » et la première promotion du Diplôme Technique de Gendarmerie s’est déroulé hier lundi 17 septembre 2018 à l’école de la gendarmerie sise à la Caserne chef d’escadron Balla Koné sise à Faladié.

Cette célébration était placée sous le haut parrainage du ministre de la Défense et des Anciens combattants et celui de la Sécurité et de la Protection civile. En organisant cette commémoration, la hiérarchie voulait immortaliser les faits marquants de la vie de la gendarmerie et l’œuvre de ceux qui se sont sacrifiés pour qu’elle existe en tant que corps et être une partie intégrante des forces armées du Mali.

A travers ces festivités qui ont démarré hier, “la gendarmerie nationale s’est donnée comme devoir de célébrer cette date afin d’œuvrer à préserver en commun accord avec les anciens pour tirer le meilleur profit de la mémoire encore vivante de la gendarmerie dont ils sont l’incarnation la plus manifeste”, peut-on lire dans le dossier de presse.

Pour mémoire, c’est le 17 septembre 1960 que la gendarmerie nationale du Mali a été créée sous le commandement du colonel Balla Koné. Selon le directeur national de la gendarmerie, le colonel-major Satigui dit Moro Sidibé, de 1960 à 2000, au total, 9 chefs d’Etats-majors se sont succédés à la tête du commandement dont 2 officiers supérieurs de l’Armée de terre. Il s’agit du lieutenant Balla Koné qui a terminé chef d’escadron, le lieutenant-colonel Abdoulaye Diallo dit Dax, le lieutenant-colonel Mohamed Keita, le colonel Abdoulaye Ouologuem, le lieutenant-colonel Kafougouna Koné, le lieutenant-colonel Bakary Touré.

Du passage de chef d’Etat-major à l’organisation de direction nationale, 8 directeurs généraux et adjoints ont occupé le commandement entre 2000 et 2018. Au nombre de ces directeurs, on peut citer le colonel Cheik Amadou Tidiane Diarra, le colonel-major Yaya Ouattara, le colonel Samballa Ilo Diallo, le colonel Tiefing Konaté, le général de Brigade Mady Boubou Kamissoko, le colonel Diamou Keita, le colonel Mody Berethé et le Magistrat colonel-major Satigui dit Moro Sidibé.

Au-delà de la symbolique, la commémoration de l’anniversaire a été suivie de la sortie de la 32ème promotion des officiers de la police judiciaire « OPJ ». Les trois premiers de la police judiciaire et de celui du diplôme technique de la gendarmerie ont reçu leur parchemin des mains du commandement.

Pour ce qui est de la 32ème promotion, elle compte 200 éléments. Aujourd’hui, dans les rangs de la gendarmerie figure le personnel féminin avec un effectif de 400 officiers et sous-officiers, explique le commandant Fatoumata Marico. Selon elle, le recrutement des femmes a commencé en 2006 avec un effectif de 40 éléments.

Les festivités ont été marquées par un défilé des différentes troupes constituant le corps de la gendarmerie.

Moriba Camara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here