Jeunesse et employabilité: l’association «AIESEC MALI» offre des opportunités

11

Le Réseau «AIESEC international», créé en 1948 en Europe, est une plateforme mondiale des jeunes pour explorer et développer leur potentiel en leadership. C’est une organisation globale représentée dans plus de 128 pays et territoires. La Plateforme a pour mission de consolider la paix et le plein accomplissement du potentiel humain. Elle réalise plus de 450 000 stages internationaux. Depuis sa création, elle offre des expériences pratiques de développement en leadership et expériences professionnelles via des opportunités de stages à l’international, des projets sociaux et diverses collaborations avec les entreprises. Le Réseau offre aussi aux étudiants des expériences pratiques dans un environnement de challenge pour les aider à développer leur potentiel. L’Association nationale «AIESEC Mali» est désormais membre de la Plateforme des jeunes pour explorer et développer leur potentiel en leadership «AIESEC international».

Elle est la plus grande organisation au monde dirigée par des jeunes étudiants et récents diplômés intéressés par le volontariat, le leadership et les objectifs du développement durable. «AIESEC Mali» existe depuis mai 2018 et son président national est Cheick Oumar Coulibaly. Le lancement officiel de l’Association «AIESEC Mali» a eu lieu le samedi 15 septembre 2018 à la Maison du partenariat. C’était en présence du directeur général du Centre national de la promotion du volontariat et parrain de «AIESEC Mali», Sékou Oumar Coulibaly. Son objectif : expliquer les missions de l’organisation juvénile aux jeunes et étudiants maliens, informer ceux-ci des opportunités et de la méthode de saisine de «AIESEC Mali». Les stages au niveau international (Afrique, Amérique, Europe et Asie) et le volontariat local sont des opportunités de la Plateforme. Le président de «AIESEC-Mali», Cheick Oumar Coulibaly a précisé que l’organisation compte 20 membres actifs. Elle permet aux jeunes de pouvoir explorer leur potentiel, de développer leurs compétences et leadership.

Il y a trois types de stages au niveau du réseau « AIESEC» à l’international : professionnel, volontariat et entrepreneurial. Pour Cheick Oumar Coulibaly, connaître soi-même, être un citoyen du monde, engager d’autres jeunes et l’orientation sur des solutions sont de missions de la Plateforme. Pour bénéficier ses opportunités, l’Association «AIESEC Mali» inscrit un jeune sur son site web: aiesec.org.

L’intéressé applique ensuite pour un stage. S’il est retenu, AIESEC Mali gère le reste du processus. Et le candidat peut effectuer son stage, a expliqué le président national de « AIESEC Mali».

Le lancement officiel de l’Association «AIESEC Mali» a été marqué par un conférence-débat sur le thème: «jeunesse malienne face aux défis de l’employabilité». La conférence était animée par l’associé du cabinet « Fété-impact-développement», Bertin Dakouo qui a révélé que 35% des jeunes urbains, âgés de 15 à 40 ans, occupent un emploi contre 66% des jeunes en milieu rural.

Le conférencier a soutenu que la puissance économique de notre pays est l’Agriculture. Ce secteur fait 80% du produit intérieur brut (PIB). Et seulement 40,9% fait de la force du travail. Bertin Dakouo a, par ailleurs, souligné que les secteurs porteurs de l’économie malienne ne sont pas bien exploités.

Il a aussi rappelé que 52% des jeunes des familles aisées sont actifs avec un bon emploi stable contre 31% des jeunes dans les familles pauvres. C’est pourquoi M. Dakouo a défendu que le secteur informel met les jeunes dans une situation de précarité. Il a donc invité les jeunes à investir en eux-mêmes et à se former davantage.

Sidi Y WAGUÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here